Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

VIVE LE PEUPLE DE GAZA ! VIVE LA PALESTINE !

19 Novembre 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #Vive la Palestine !

Gaza-sous-les-bombes-Novembre-2012.jpg

 

Extrait du site lefigaro.fr, le 16 novembre 2012 à 14 heures 15 :   

 

« GAZA : ‘’UNE MÈCHE ALLUMÉE PAR LES DJIHADISTES’’  

 

« INTERVIEW - Dominique Thomas est spécialiste des mouvements islamistes. Selon lui, le Hamas s'est retrouvé piégé par les militants salafistes, responsables de l'escalade de la violence

 

« LE FIGARO.- Le Hamas a-t-il intérêt à une escalade militaire?

« Dominique THOMAS.- À court terme, le Hamas est dans l'obligation de riposter a minima en tirant des roquettes contre Israël. Mais il n'a sans doute pas intérêt à entrer dans une escalade longue. Car dans la très forte riposte militaire de Tsahal, le Hamas y perdrait une partie de sa logistique, Israël détruisant beaucoup de ses stocks d'armes. Au final, (…) le Hamas se retrouverait dans un rapport de forces moins favorable face à des groupes palestiniens de Gaza, encore plus radicaux que lui.

 

« Vous voulez parler des factions djihadistes, apparues ces dernières années?

« Absolument. D'autant que c'est Ahmed al-Jaabari qui, après avoir tenté une approche avec ces groupes salafistes et djihadistes en 2009, les avait ensuite réprimés, en multipliant les arrestations parmi leurs membres.
Depuis, al-Jaabari était vilipendé par les djihadistes de Gaza, car il restreignait leurs tirs de roquettes contre Israël. Or ce sont essentiellement ces factions djihadistes, qui ont déclenché l'escalade de la violence en tirant une cinquantaine de roquettes, la semaine dernière. Au-delà de la relation entre Israël et le Hamas, ce qui est en jeu dans cette crise, c'est bien le rapport de forces interne à Gaza (…).

 

« Quel est l'impact de cette crise sur les relations entre le Hamas
et son voisin égyptien, gouverné par des Frères musulmans comme lui?

« Au-delà d'Israël, le premier pays à être touché par cette crise est en effet l'Égypte. Cette flambée de violence est un test pour le président Morsi. Le Caire doit adopter une ligne suffisamment dure pour répondre à la fois aux attentes du Hamas et de la rue islamiste en Égypte.
« Dans un premier temps, Morsi a demandé aux États-Unis de prendre leurs responsabilités. Mais le Hamas, lui, attend une aide plus importante de l'Égypte, surtout s'il devait y avoir une opération militaire israélienne au sol. Le Hamas réclamerait alors l'ouverture du point de passage de Rafah frontalier d'avec l'Égypte pour évacuer les blessés. Avec cette crise, la confiance entre le Hamas et l'Égypte est mise à l'épreuve ».

 

Le commentaire de ForumSi :

 

A GAZA COMME EN SYRIE, L’ACTION DES SALAFISTES SERT LES INTÉRÊTS D’ISRAËL

 

Si l’on comprend bien, les provocations des salafistes ont eu pour conséquence l’assassinat, par les Israéliens, du chef militaire du Hamas, Ahmed al-Jaabari, qui s’était signalé par sa politique très ferme à l’égard des salafistes et des partisans de la très louche al-Qaida.

 

Une fois de plus, on constate donc qu’il existe une alliance objective entre les salafistes et Israël, alliance objective se traduisant par l’élimination d’un authentique nationaliste palestinien, alors que la riposte israélienne aurait dû, logiquement, viser un responsable salafiste.

 

En se livrant à leurs provocations, les salafistes de Gaza ont donné à Israël, non seulement un prétexte pour éliminer un dirigeant du Hamas qui inquiétait autrement plus les sionistes que ces mêmes salafistes, mais aussi un motif -car le Hamas ne pouvait évidemment que répondre au meurtre de Jaabari et aux bombardements israéliens- pour envisager une opération de grande envergure contre Gaza.

 

NETANYAHU TIENT ENFIN LE PRÉTEXTE D’UNE AVENTURE MILITAIRE

 

Cela fait des mois, en effet, que l’insupportable va-t-en-guerre Netanyahu et son très raciste ministre des Affaires étrangères, l’insupportable Lieberman, cherchent un prétexte pour se lancer dans une aventure militaire. A l’heure où nous écrivons ces lignes, rien n’est encore certain, mais il est difficile de croire que l’accumulation de matériel militaire terrestre israélien aux portes de Gaza soit uniquement due au désir de montrer que les muscles sionistes sont les plus développés de la région.

 

Si Israël se lance dans la dangereuse aventure d’une attaque terrestre contre le Hamas, cela lui permettra d’affaiblir un allié du Hezbollah et, au moins jusqu’à une date récente, de la Syrie, cette Syrie baasiste contre laquelle les mêmes obscurantistes que les provocateurs de Gaza se livrent, depuis des mois, à une sanglante insurrection, une insurrection dont, bien entendu, Israël souhaite la réussite, car cela aurait pour conséquence un affaiblissement de l’Iran (cf. notre commentaire du 13 octobre).

 

LES NATIONALISTES D’EUROPE SE DOIVENT D’ÊTRE SOLIDAIRES AVEC LA PALESTINE

 

Précisons que, si nous écrivons que le Hamas était un allié de la Syrie au moins jusqu’à une date récente, c’est parce que les évènements de Syrie, justement, ont amené le Hamas à revoir ses relations avec cette même Syrie et, par conséquent, avec l’Iran. Il en est résulté que c’est le Qatar qui a pris la place de l’Iran en tant que financier de Gaza, ce qui explique la récente visite rendue aux dirigeants du Hamas par l’émir du Qatar. Que le Hamas ait préféré le Qatar obscurantiste et réactionnaire à la Syrie baasiste et à l’Iran révolutionnaire est, à notre avis, une énorme erreur stratégique, car, non seulement le Qatar joue le jeu d’Israël en finançant les insurgés syriens, mais, de plus, il ne s’est jamais vraiment intéressé à la cause palestinienne, comme nous le notions dans notre commentaire du 20 janvier. Lâcher la Syrie et l’Iran pour le Qatar, c’est donc s’engager dans une impasse et s’exposer à des déconvenues dont le peuple palestinien fera les frais, une fois de plus !

 

Car c’est encore une fois le peuple palestinien qui va souffrir et saigner, ce peuple expulsé de sa terre par la violence et la terreur, il y a déjà plus de soixante ans, ce peuple fier dont la situation scandaleuse et le magnifique combat ne semblent guère intéresser nos « républicains », mais que les nationalistes que nous sommes considèrent, depuis toujours, comme un exemple à suivre contre le découragement et le renoncement, et comme l’incarnation d’une cause sacrée. Et ce peuple d’élite mérite, plus que jamais, de recevoir la solidarité politique et militante de tous les nationalistes d’Europe :

 

VIVE LE PEUPLE DE GAZA ! VIVE LA PALESTINE !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article