Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

VILLENEUVE-SUR-LOT : ENCORE UNE DÉFAITE POUR MARINE LE PEN !

24 Juin 2013 , Rédigé par forumsi Publié dans #Marine Le Pen sert-elle la France

Marine-Le-Pen-3-copie-1.jpg

 

D’après les indications données par i-Télé dans son bulletin d’information du 23 juin à 23 heures, les résultats du second tour de la Législative partielle organisée dans la troisième circonscription du Lot-et-Garonne se présentent de la façon suivante :

 

-Jean-Louis Costes (UMP) : 54 % des voix ;

-Etienne Bousquet-Cassagne (FN) : 46 % des voix.

 

Jean-Louis Costes est donc élu. Quant au sympathique jeune candidat du Front national, i-Télé précise qu’il a gagné 7 000 voix entre les deux tours, ce qui, nous indique de son côté le site msn.com dans ses informations du 24 juin, correspond à un gain de 20 points par rapport au pourcentage du premier tour.

 

Dans la mesure où, comme d’habitude, les médias installés ne donnent aucun chiffre, se contentant de pourcentages qui n’ont alors qu’un intérêt relatif, et où, comme d’habitude toujours, le site du ministère de l’Intérieur, interrogé le 24 juin au matin, ne donne aucun chiffre non plus (c’est impressionnant, l’efficacité républicaine !), nous sommes conduits, pour avoir une première idées des nombres en cause, à utiliser le gain en voix et en pourcentage du candidat FN : si 7 000 voix correspondent à 20 points, les 46 % d’Etienne Bousquet-Cassagne représentent 16 100 voix et les 54 % de Costes en représentent 18 900, étant précisé que, faute du moindre renseignement à ce sujet, notre calcul fait l’hypothèse que les suffrages blancs et nuls sont inexistants, ce qui est évidemment inexact.

 

Il reste que la progression du jeune Bousquet-Cassagne est impressionnante, ce qui prouve, d’une part, qu’il a fait une excellente campagne, et, d’autre part, que de nombreux électeurs sont tellement las de l’impuissance républicaine qu’ils n’hésitent plus à voter pour un parti que les médias présentent comme infréquentable, et qu’ils considèrent, par conséquent, que les consignes grotesques du soi-disant « Front républicain » ne sont plus d’actualité, vu la situation dramatique de notre pays.

 

Mais si la progression du candidat FN est impressionnante, il n’en reste pas moins que le résultat final est encore une fois une défaite. A notre avis, cette défaite n’est pas due au jeune candidat du Front, qui a fait le maximum dans une circonscription historiquement défavorable à la Droite nationale, mais plutôt à certaines pesanteurs qui empêchent le FN de bénéficier, enfin, des quelques points supplémentaires qui lui permettraient de remporter un duel contre le candidat du Front républicain.

 

CES « PESANTEURS » QUI EMPÊCHENT LE FRONT NATIONAL DE GAGNER

 

Ces pesanteurs proviennent, à notre sens, de tout ce qu’il y a de critiquable dans les positions de Marine Le Pen, des positions qui ne peuvent, par exemple, qu’exaspérer l’électorat nationaliste, en particulier dès lors qu’il s’agit de l’immigration, de l’euro et de l’identité française. Pour plus de détails à ce sujet, nous renvoyons nos lecteurs à nos articles et commentaires regroupés sous la rubrique « Marine Le Pen sert-elle la France ? », et plus particulièrement à notre commentaire du 9 avril, où nous nous sommes efforcés de rassembler les différents éléments de notre argumentaire, argumentaire que nous pouvons résumer comme suit :

 

-immigration : Marine Le Pen est très en retrait par rapport au FN d’il y a quelques années à propos de la délirante immigration de masse que nous subissons ; elle préfère mettre en avant la lutte contre l’Islam, ce qui est, à notre avis, une grave erreur stratégique, qui sert peut-être, dans le cadre de l’inepte théorie du « choc des civilisations », les intérêts des néo-conservateurs américains et des sionistes, mais certainement pas ceux de la France et de l’Europe ;

 

-euro : Marine Le Pen ne cesse d’attaquer l’euro ; or, qu’on le veuille ou non, l’euro est maintenant la monnaie des Français ; ne pas le défendre, c’est donc ne pas défendre la monnaie des Français et entrer dans le jeu des financiers de Wall Street, qui veulent rétablir la suprématie du dollar ;

 

-identité : Marine Le Pen a déclaré que l’école « républicaine » pouvait fabriquer des Français à partir de n’importe quelle population se trouvant sur notre sol ; c’est faire bon marché de notre identité gallo-romaine et germanique !

 

LE RÔLE DÉPLORABLE DES CONNEXIONS SIONISTES DE MARINE LE PEN

 

Pour être tout à fait complet, on ajoutera à cette liste les curieuses fréquentations de Marine Le Pen, recevant chaque semaine, semble-t-il, une certaine Shana Aghion, vraisemblablement agent du Mossad, la branche opérant à l’étranger des services secrets israéliens (cf. notre commentaire du 8 décembre 2012). On aimerait savoir si ces visites sont toujours d’actualité, qui ne sont probablement pas pour rien dans l’adhésion de Marine Le Pen au « choc des civilisations », ainsi que dans son hostilité systématique à l’euro.

 

Toujours est-il que ces connexions sionistes, ajoutées aux trois autres points, ne militent certainement pas en faveur de Marine Le Pen, au moins aux yeux de l’électorat nationaliste averti, qui ne peut que se demander, à tout le moins, en quoi être conseillé par un agent israélien peut apporter quoi que ce soit à la cause de la France et de l’Europe !

 

Tout ceci, à notre sens, explique que le Front national ne parvienne pas à rassembler les quelques points supplémentaires qui lui permettraient de l’emporter dans un duel. Le refus de l’euro, en particulier, nous paraît particulièrement dommageable, qui doit faire fuir nombre d’électeurs qui, sans cela, seraient susceptibles de voter pour le Front.

 

De même que ne peuvent guère attirer les suffrages les propos ridicules du petit « résistant » autoproclamé Florian Philippot qui, hier soir sur i-Télé, mettait l’accent sur la lutte contre l’islamisme et proclamait que le vrai « Front républicain », c’était le Front national ! Oui, décidément, les Français attendent autre chose et méritent beaucoup mieux que le FN à la sauce Philippot : les nationalistes français qui soutiennent Marine Le Pen ne sont-ils pas conscients d’avoir affaire à une escroquerie ?

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article