Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

QUAND WALL STREET ATTAQUE L’EURO, L’EUROPE RENONCE À SES CRÉANCES !

27 Février 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #Quand Wall Street attaque l'euro...

  Les-dirigeants-de-l-Europe-des-27.jpg

  

 

Extrait du Monde daté du 24 février 2012 : 

 

« L’UNION EUROPÉENNE ENVISAGE DES ALLÉGEMENTS DE DETTE

 

« (…) Les gouvernements des pays de l’Union européenne (UE) envisagent un ‘allégement de la dette’ de pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient, indiquaient à l’AFP, mercredi 22 février, des sources européennes et gouvernementales. Le gouvernement français est en première ligne pour promouvoir ce projet (…). L’idée est de s’inscrire dans la foulée du printemps arabe, l’UE demandant des réformes démocratiques et des ‘progrès rapides’ » dans des négociations sur des accords de libre-échange. Seraient concernés l’Algérie, l’Egypte, la Palestine, Israël, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Syrie et la Tunisie (…) ».

 

 

Le commentaire de ForumSi :

 

QUAND WALL STREET ATTAQUE L’EURO, L’EUROPE RENONCE À SES CRÉANCES !

 

Cet article du Monde est véritablement surréaliste ! A l’heure où l’on nous dit que la situation de l’Europe est catastrophique, que la bonne gestion de sa dette nécessite l’empilement de plans d’austérité plus drastiques les uns que les autres, que le moindre euro d’économie doit être recherché, qu’apprend-on ? Tout simplement que les gouvernements de l’Union européenne « envisagent » un allégement de leurs créances sur certains pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient ! Au nombre des pays concernés, on est quand même étonné de trouver l’Algérie, cet important producteur de pétrole et de gaz ayant vraisemblablement les moyens de payer ses dettes ; on est également étonné de trouver la Syrie, compte tenu de la campagne de propagande actuellement menée contre le régime baasiste de Damas ; par contre, c’est évidemment sans surprise que l’on trouve Israël, dont on nous dit sans cesse que c’est un Etat très développé, mais auquel il n’est évidemment pas question d’avoir l’indécence de demander qu’il paie ses dettes ! C’est également sans surprise que l’on apprend que le gouvernement français est en première ligne pour la promotion de ce projet, qui s’inscrit dans la logique du soutien au soi-disant « printemps arabe », c’est-à-dire, pour une bonne part, à des insurrections déclenchées par divers groupes obscurantistes pilotés et financés par le Qatar. Pour soutenir ces insurrections, le couple Sarkozy-Juppé (mais où est donc passé Bernard-Henri Lévy ?) est prêt à abandonner une part des créances françaises et européennes, alors que, répétons-le, on nous serine que notre situation financière est gravissime et qu’aucun écart ne doit être toléré ! Tout ceci appelle une seule question : jusqu’à quand le peuple français et les autre peuples européens toléreront-ils de telles pitreries !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article