Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

PRÉSIDENTIELLE 2012 : AU SECOND TOUR, ON ÉLIMINE…LE PIRE, C’EST-À-DIRE SARKOZY !

4 Mai 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #L'affaire Merah et la Présidentielle

Six-Février

 

Comme on pouvait le craindre, le second tour se présente comme la possibilité exaltante de choisir entre Sarkozy et Hollande : 

 

-Sarkozy, c’est-à-dire la certitude d’une guerre contre la Syrie, et, ensuite, la certitude d’une guerre contre l’Iran ;

-Hollande, c’est-à-dire l’éventualité d’une guerre contre la Syrie, et, ensuite, l’éventualité d’une guerre contre l’Iran.

 

A ceux qui nous reprocheront encore une fois d’avoir retenu ce thème de politique étrangère (et militaire) pour résumer les deux candidatures surnageant au second tour, nous répondrons à nouveau que c’est volontairement que nous l’avons fait. La politique étrangère a été, en effet, quasiment absente des débats de la Présidentielle 2012 (y compris lors du duel télévisé du 2 mai), alors qu’elle peut avoir des conséquences considérables sur la vie des Français : pour les mesurer, nous rappellerons simplement notre exemple de ce que serait l’énorme impact sur le prix du pétrole d’une guerre contre l’Iran, un impact que ni la France, ni l’Europe ne seraient en mesure de supporter, dans la situation déplorable où elles se trouvent aujourd’hui…

 

Pour atténuer cette menace, la raison recommande donc de choisir l’éventualité contre la certitude, c’est-à-dire Hollande contre Sarkozy. Mais là n’est pas le seul motif d’effectuer ce choix, dont nous sommes conscients, répétons-le, qu’il n’a rien d’exaltant. Nous avons eu l’occasion, à diverses reprises (cf., en particulier, notre série d’articles regroupés sous la rubrique « Après la Libye, à qui le tour ? »), de noter que la volonté de Sarkozy et Juppé (mais où est donc passé Bernard-Henri Lévy ?) d’en découdre avec la Syrie, puis l’Iran, n’est aucunement dictée par la défense des intérêts légitimes de la France et de l’Europe, mais vraisemblablement par le souci de renforcer la sécurité d’Israël, celle-ci étant un élément central de la politique étrangère de Sarkozy, comme il l’a rappelé dans son discours de Villepinte.

 

Que le président de la République française privilégie ainsi les intérêts d’un Etat étranger et mette notre pays en situation de tension avec deux autres Etats que rien de sérieux n’oppose, ni à la France, ni à l’Europe, voilà qui est proprement scandaleux et qui constitue une raison nécessaire et suffisante de voter contre Sarkozy !

 

Certains camarades, à qui nous avons eu l’occasion d’exposer cette position, nous ont répondu qu’ils se préparaient, au contraire, à voter pour Sarkozy, par hostilité aux réformes de société annoncées par Hollande, le mariage entre homosexuels par exemple. A ces camarades, nous répondrons simplement que la pire des réformes de société, la légalisation de l’avortement par Mme Veil, qui a privé la France de plusieurs millions de ses enfants, a été mise en place par la « Droite » de MM. Giscard et Chirac, une « Droite » qui n’a rien fait depuis pour revenir, si peu que ce soit, sur cette scandaleuse mesure. Alors, les camarades qui s’inquiètent des réformes de société annoncées par M. Hollande croient-ils vraiment que c’est cette « Droite »-là qui va faire barrage à ces réformes ?

 

Il n’y a rien à attendre, en fait, de cette fausse Droite, qui n’a même pas eu la dignité de défendre Gérard Longuet, ces derniers jours, alors que celui-ci n’a fait que tenir des propos allant dans le sens de l’intérêt de son parti en disant, tout simplement, que le Front national était un « interlocuteur » comme un autre pour l’UMP…ce qui est l’évidence même du point de vue du parti présidentiel, et n’enlève rien, bien entendu, à la profonde hostilité que nous éprouvons, d’un point de vue nationaliste, à l’égard de la patronne du FN.

 

Essayons, en définitive, de retrouver un peu de l’esprit révolutionnaire qui animait nos camarades du Six-Février 34 (notre photo) ! Un parti qui n’est même pas fichu de défendre l’un de ses rares ministres talentueux ne mérite pas que l’on envisage une seule seconde de voter pour son candidat : il faut voter contre Sarkozy ! Par conséquent, il faut voter pour Hollande !             

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article