Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

MASSACRE DE HOULA : MAIS AU FAIT, À QUI PROFITE DONC LE CRIME ?

30 Mai 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #Après la Libye - à qui le tour

Lamia-Chakkour-2.jpg

  

Nous avons regardé plusieurs journaux télévisés de la soirée du 29 mai et survolé le lamentable entretien donné par Fabius au Monde daté du 30 mai ; nous n’y avons trouvé aucune preuve de l’implication du régime syrien dans le massacre de Houla (d’après Le Monde.fr du 29 mai, ce massacre a provoqué la mort de 108 personnes, dont 49 enfants).

 

Et cela nous incite à poser la question suivante : quel intérêt ledit régime et ses « milices » trouveraient-ils d’ailleurs à perpétrer un tel crime ? Celui de voir ses ambassadeurs expulsés de nombreux pays atlantistes, comme la charmante Mme Chakkour (notre photo) l’a été de France en ce triste 29 mai ? Certainement pas !

 

Mais alors, à qui profite le crime ? Bien évidemment à ceux qui veulent une attaque contre la Syrie, afin, ensuite, conformément au souhait impérieux de Bernard-Henri Lévy (cf. notre commentaire du 27 mai), de s’en prendre plus facilement à l’Iran sous des prétextes du même genre que ceux qui sont mis en avant à propos de la Syrie. Ceux qui veulent cette attaque sont aisément identifiables. Dans notre commentaire du 10 mars, nous avons indiqué qu’il s’agissait essentiellement d’Israël (qui ne fait pas mystère de son désir d’en finir avec l’Iran révolutionnaire) et des néo-conservateurs américains, dont les Qatariens, qui arment les insurgés obscurantistes de Syrie, ne sont que les valets, de même, du reste, que leurs grands frères séoudiens (le noble roi Fayçal doit s’en retourner d’horreur dans son linceul du désert…).

 

Dans ces conditions, doit-on s’étonner de voir la très louche al-Qaïda mise en cause par les autorités syriennes à propos du massacre de Houla ? Ce serait pourtant bien dans le style de cette organisation terroriste qui, depuis qu’elle sévit, provoque des hécatombes dont on se demande quelle est l’utilité si l’on se place du point de vue des intérêts arabo-musulmans qu’elle prétend défendre. Tout change évidemment si l’on fait l’hypothèse qu’al-Qaïda n’est en réalité nullement préoccupée par la défense de ces intérêts arabo-musulmans : n’est-ce pas d’ailleurs pour cela que les véritables organisations de résistance arabes, comme le Hamas ou le Hezbollah, refusent d’avoir le moindre contact avec al-Qaïda, dont elles se méfient comme de la peste ?

 

Ainsi, tout devient clair : la Syrie est la seconde cible (après la Libye) d’une vaste opération mettant en jeu l’ensemble des moyens financiers, diplomatiques et de communication (en attendant les moyens militaires) des puissances atlantistes. La cible suivante, comme l’a clairement dit Bernard-Henri Lévy à plusieurs reprises, c’est l’Iran. Et nous pensons que la cible ultime c’est la Russie, à laquelle les gnomes de Wall Street n’ont pas pardonné qu’elle ait réussi à préserver la maîtrise de ses immenses richesses naturelles.

 

Ce qui est également clair, c’est que Hollande a bien mal commencé son quinquennat et qu’il est hors de question de lui accorder un quelconque blanc-seing. Les prochaines Législatives vont nous fournir l’occasion de lui donner l’avertissement qui s’impose, ce sur la base d’un seul mot d’ordre : il faut tout faire pour que le socialisme (sic) atlantiste ne soit pas majoritaire à l’Assemblée nationale !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article