Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

MARIAGE HOMOSEXUEL : LE « VAFFANCULO !» DE POUTINE

2 Mai 2013 , Rédigé par forumsi Publié dans #Non au mariage homosexuel !

Poutine-1.jpg

 

Extraits d’un article du site italien d’information en ligne ilsole24ore publié par NoReporter le 29 avril 2013 à 0 heure 12 :

 

« LA RUSSIE N’ACCEPTERA PAS QUE SES ENFANTS SOIENT ADOPTÉS DANS LES PAYS OÙ EST AUTORISÉE L’ADOPTION PAR DES COUPLES HOMOSEXUELS  

 

« Après avoir bloqué les adoptions d’enfants russes aux Etats-Unis, Moscou se prépare à revoir les accords conclus avec d’autres pays. Dans la confrontation avec Washington, la racine des problèmes posés est politique : aujourd’hui, au contraire, les objections de Vladimir Poutine concernent les pays où viennent d’être légalisés le mariage civil des homosexuels et l’adoption par les couples ainsi formés, à commencer par la France, où le Parlement vient d’adopter une loi allant dans ce sens. ‘’Je considère qu’il est pleinement justifié d’effectuer des changements dans les accords correspondants’’, a déclaré le président russe à l’occasion d’une rencontre avec des députés de la Douma, en invitant les pays étrangers à respecter ‘’les traditions culturelles, ainsi que les normes éthiques et morales’’ de la Russie.

 

« Lors de cette réunion, le problème avait été soulevé par une femme, Marina Orgieva, député de Kaliningrad, selon laquelle s’en remettre à des parents du même sexe ne pouvait que ‘’faire du mal’’ aux enfants russes. A sa demande d’une révision des accords sur l’adoption conclus avec la France et les pays ayant mis en place des législations similaires, elle a reçu une réponse totalement favorable de Poutine. ‘’Nous devons réagir à ce qui se passe autour de nous’’, a dit le Président, cité par l’agence Interfax. Une autre femme, Valentina Matvienko, président du conseil de la Fédération, a assuré que les amendements correspondants étaient déjà en préparation. L’accord actuellement en vigueur entre la Russie et la France à propos des adoptions a été ratifié en juillet 2012 et la France est aujourd’hui à la quatrième place pour le nombre d’enfants russes adoptés (il y a 650 000 orphelins en Russie).

 

« Début avril, alors qu’il était en voyage en Allemagne et en Hollande, Poutine s’était emparé du sujet, en affirmant que la légalisation du mariage entre personnes de même sexe était impensable en Russie, même si, ajoutait-il, les droits des homosexuels y étaient respectés. Il était également revenu sur ce thème jeudi dernier, lors du long marathon télévisuel au cours duquel il a répondu à des centaines de questions d’auditeurs : ‘’Chacun a ses propres standards, a expliqué le président russe : si en Hollande, un tribunal considère comme licite les activités d’une organisation qui défend la pédophilie, au nom de quoi devrions-nous adopter, nous aussi, une telle attitude ?’’. Revenant au mariage gay, Poutine a invité son auditoire à penser au cas de la Tchétchénie : ‘’Vous imaginez les réactions que provoquerait le projet d’introduire ce type d’union dans cette république de la Fédération de Russie ? Il ne faut jamais oublier les caractéristiques des pays dans lesquels nous vivons !’’. (…) ».

 

Traduit de l’italien par ForumSi

 

Le commentaire de ForumSi :

 

MARIAGE HOMOSEXUEL : LE « VAFFANCULO !» DE  POUTINE  

 

Commençons par un peu de littérature italienne. Le terme « vaffanculo !», retenu par NoReporter pour résumer la réaction de Poutine face à ceux qui prônent la légalisation du mariage homosexuel, peut, en langue policée, se traduire par « va te faire voir !». Les camarades italiens, qui ne sont pas des adeptes de la langue policée, l’utilisent plutôt ici dans une acception plus en rapport, l’un dans l’autre, avec la réalité des positions homosexuelles.

 

Ces remarques terminologiques étant faites, on remarquera à quel point Poutine et les élues russes citées dans l’article sont soucieux de défendre les intérêts, le confort et la dignité des enfants russes. On est bien loin, en général, en France et dans bien d’autres pays européens, d’une telle attitude, si l’on considère ce que disent la plupart de nos élus et commentateurs. Et l’on se prend à souhaiter l’émergence d’un Poutine français, capable de servir les intérêts de la France et de l’Europe avec autant d’efficacité que le Poutine russe…

 

Car, en défendant les enfants russes et en rappelant quelques règles de bon sens, Poutine rend service, non seulement à la Russie, mais aussi à l’ensemble de l’Europe, qui devrait s’interroger sur la légitimité de la légalisation du mariage homosexuel. Mais sa position a aussi, indirectement, des conséquences négatives. En interdisant, à juste titre, l’adoption d’enfants russes par les couples homosexuels et hétérosexuels français (car, pour éliminer tout risque, la mesure envisagée vise, semble-t-il, l’ensemble des couples en recherche d’adoption), la Russie va, à son corps défendant, amener ces couples à se tourner encore plus vers les pays exotiques (Haïti, par exemple) pour trouver ces enfants auxquels les couples homosexuels estiment avoir « droit ».

 

D’où un coup supplémentaire porté à notre identité française, assise sur un socle ethnique gallo-romain et germanique. Mais, nous dira-t-on, pourquoi ne pas adopter des enfants français ? Tout simplement -hélas !- parce que la loi Veil a privé notre pays d’enfants qui auraient pu être adoptés, ce qui amène les couples cherchant à adopter à se tourner vers l’extérieur…Décidément, de la loi Veil à la loi Taubira, la France est engagée dans une impasse dont il est grand temps de sortir !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article