Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

LÉGISLATIVES 2012 : APRÈS LE SECOND TOUR, LA LÉGISLATURE DE TOUS LES DANGERS !

18 Juin 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #Législatives 2012 : le peuple donne de la voix !

Assemblee-nationale-3.jpg

  

  

Les projections en nombre de sièges données hier soir à 23 heures par i-Télé sont confirmées ce matin. On peut donc considérer qu’elles sont fiables et les commenter dès maintenant.

 

Ces projections se présentent comme suit , étant précisé que les abstentions ont représenté environ 44 % des électeurs inscrits :

 

-Front de Gauche : 10 ;

-PS et alliés : 320 ;

-EELV : 19 ;

-MoDem : 2 ;

-UMP et alliés : 221 ;

-FN et extrême droite : 3 ;

-Autres : 2 ;

 

soit un total de 577 sièges et une majorité absolue s’établissant à 289 sièges.

 

Ce que l’on pouvait craindre est finalement arrivé : une France majoritairement de Droite, comme l’a montré le premier tour des Législatives (cf. notre article du 11 juin) va être représentée par une Assemblée nationale où le PS et ses alliés DVG disposeront de la majorité absolue !

 

La faute en revient tout d’abord à un mode de scrutin inique, aboutissant à une situation où l’extrême droite, qui rassemble plus de 14 % des suffrages exprimés (d’après les résultats du premier tour), va être représentée par trois députés sur 577 (0,52 % du nombre de sièges total !) : Ah ! Elle est belle leur « démocratie » ! Ah ! Elle est belle leur « République » !

 

La faute en revient ensuite à l’attitude grotesque de l’UMP, qui, malgré les avertissements d’un Gérard Longuet, par exemple, a refusé toute discussion avec le FN, alors que cela aurait pu lui permettre d’éviter la gigantesque claque qu’elle vient de recevoir (une centaine de sièges en moins !) et de contribuer, malgré l’iniquité du mode de scrutin, à l’émergence d’une Assemblée plus conforme à ce que pensent les Français.

 

La faute en revient enfin au Front national lui-même. A force de purges successives, celui-ci s’est en effet privé de toute implantation locale solide, c’est-à-dire d’un facteur central du succès aux Législatives. Marine Le Pen le paie d’un échec personnel qui apparaît comme totalement mérité, tant elle s’était investie dans lesdites purges, dont les conséquences lui reviennent aujourd’hui en pleine figure ! Contrairement à ce qu’elle clamait hier soir, l’arrivée de deux députés FN à l’Assemblée nationale, dont l’antifasciste déclaré Gilbert Collard (c’est pour cela que François Duprat a donné sa vie ?!), n’a rien d’une « grande victoire » : c’est, au contraire, un résultat totalement minable ! A l’inverse, on saluera comme il se doit l’élection très confortable de Jacques Bompard, ancien militant d’Ordre nouveau, qui récolte là le résultat d’un patient travail d’implantation, depuis plusieurs années, dans sa circonscription : cela prouve que, malgré un mode de scrutin inique et malgré la stupidité de l’UMP, le FN, en accomplissant le même patient travail, aurait certainement pu obtenir beaucoup plus que les deux élus dont Marine Le Pen ose aujourd’hui se féliciter !

 

Il reste que le socialisme (sic) atlantiste a aujourd’hui la voie totalement libre et que le pire est à craindre, non seulement à propos de la Syrie, mais aussi en ce qui concerne la défense de notre identité nationale et européenne, celle de l’euro ou de l’ordre social, la lutte contre les délocalisations ou contre l’impérialisme, et bien d’autres sujets encore, sur lesquels nous allons devoir batailler à très court terme.

 

ForumSi

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article