Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

LE BRAS D’HONNEUR DE GÉRARD LONGUET ? AU SERVICE DE L’HONNEUR FRANÇAIS !

3 Novembre 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #France

Gerard-Longuet-4.jpg
 
Extrait du site lefigaro.fr, le 1er novembre 2012 à 17 heures 19 :  
 
« GÉRARD LONGUET SE JUSTIFIE APRÈS SON BRAS D’HONNEUR
 
« Pourquoi un tel geste? Gérard Longuet a fait un «bras d'honneur» mardi soir lors du générique de fin de l'émission «La Preuve par trois» sur Public Sénat. Alors qu'un téléspectateur posait une dernière question au sujet d'un possible refus des maires de droite de célébrer les mariages homosexuels, l'ex-ministre de la Défense répond en évoquant la possibilité pour ces élus de recourir à certaines clauses «de conscience», dont bénéficient déjà «les médecins» et «les journalistes». Le sénateur UMP, qui reste sur le plateau pendant le générique de fin, se fend alors d'un bras d'honneur.
 
« ‘’Il m'arrive d'être réactif, et j'ai eu ce geste de mauvaise humeur bien connu des Français’’, s'est expliqué l'ancien ministre interrogé par le site Internet de L’Express. Le sénateur de la Meuse a précisé que son opposition au mariage homosexuel n'était pas l'objet de son geste, affirmant avoir réagi à l'information selon laquelle l'Algérie demandait une reconnaissance franche des crimes perpétrés par le colonialisme français.
 
« ‘’La France n'a pas à avoir honte de sa présence en Algérie pendant la colonisation, en tout cas c'est ma conviction’’, a déclaré l'ex-ministre de la Défense à L'Express. «Refaire l'histoire, 182 ans plus tard, ne permet pas d'aller de l'avant. Je souhaite une relation apaisée entre la France et l'Algérie, mais cela paraît impossible si, à chaque fois que l'on se rencontre, on refait le procès de la colonisation.» Et de conclure: «Il n'y a que les gens sans caractère qui ne réagissent jamais.» Dans un communiqué, l'ancien ministre précise son «hostilité à une telle repentance». «C'est un sujet sensible pour moi: ce faisant, l'Algérie ravive une plaie», s'est encore expliqué Gérard Longuet jeudi midi sur France Inter. (…) ».
 
Le commentaire de ForumSi :
 
LE BRAS D’HONNEUR DE GÉRARD LONGUET ? AU SERVICE DE L’HONNEUR FRANÇAIS !
 
Gérard Longuet a raison : les Français ne peuvent passer leur temps à se repentir de tout, à renier leur histoire, leurs racines et leur identité, qui valent bien celles des donneurs de leçons algériens ou, pour citer un autre exemple, celles des donneurs de leçons israéliens. D’ailleurs, puisque l’on parle de l’Algérie, nos donneurs de leçons « républicains » se sont-ils jamais demandé comment il se fait que les troubles y aient commencé immédiatement après la fin de la Seconde Guerre mondiale, alors que les Algériens avaient fait montre du plus grand calme pendant toute la durée de l’Etat français dirigé par le maréchal Pétain ? Ou comment il se fait qu’Ahmed Ben Bella, qui avait été un combattant courageux de l’Armée française formée en Afrique du Nord selon les ordres du même maréchal Pétain, ait fini par devenir l’un des dirigeants du FLN ? N’y a-t-il pas, dans le fonctionnement de leur « République », un élément ayant exaspéré les Algériens -et bien d’autres- au point de les pousser à prendre les armes contre nous ?
 
Mais revenons à Gérard Longuet. En voyant la vidéo du « bras d’honneur » ci-dessous, tous ceux qui, à Sciences Po par exemple, ont connu Longuet dans les années soixante, ont dû avoir le sentiment de rajeunir de quelques décennies en retrouvant ce qu’ils appréciaient le plus chez le fondateur et dirigeant du mouvement Occident : l’insolence de l’intelligence, le panache du courage et cet inimitable sourire carnassier qui n’appartient qu’à lui. Ils ont eu envie de crier « Occident vaincra ! », comme le faisaient, derrière Gérard Longuet, les manifestants nationalistes d’une époque où le mot « Occident » avait encore une signification politique positive, puisqu’il marquait la volonté de lutter contre la subversion communiste (alors que ceux qui, aujourd’hui, se réclament de l’« Occident » ne sont que les valets de la subversion atlantiste).
 
Gérard Longuet a peut-être changé depuis cette époque, mais il n’a jamais renié les combats et les camarades de sa jeunesse. Il n’est donc pas étonnant que cet homme de fidélité ait été l’un des rares ministres de valeur de Sarkozy, qui ne le méritait pas. Comme ne le mérite pas cette machine à perdre qu’est l’UMP, à qui Longuet avait, en vain, tenté d’expliquer que, si elle voulait obtenir un résultat honorable aux dernières législatives, elle devait entamer des discussions avec le Front national (cf. notre commentaire du 18 juin). Gérard Longuet a peut-être changé, en effet, mais il a vraiment de beaux restes !
 
 
       

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article