Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

IL Y A QUATRE-VINGT-DIX ANS, LA MARCHE SUR ROME : « EJA, EJA, ALALÀ » !

28 Octobre 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #Casapound

Chemises-noires.jpg
 
Le 28 octobre 1922, des dizaines de milliers de Chemises noires du Partito Nazionale Fascista marchaient sur Rome, en provenance de diverses régions italiennes. Dans sa très discutable « Italie de Mussolini », Max Gallo décrit ces militants fascistes avec un certain romantisme : « Les jeunes gens à barbiche taillée en pointe, à la Balbo, les casques peints en rouge, une tête de mort brodée sur leur chemise noire, le poignard passé dans une large ceinture de cuir, chantent sous la pluie ».
 
Deux jours plus tard, leur chef, Benito Mussolini, était nommé président du Conseil et pouvait fêter sa victoire avec les principaux dirigeants de la Marche, surnommés les « quadriumvirs » : le flamboyant « squadrista » Italo Balbo, le général Emilio De Bono, le syndicaliste révolutionnaire  Michele Bianchi et l’avocat Cesare Maria De Vecchi.
 
Ancien dirigeant du Parti socialiste italien et ancien rédacteur en chef de l’Avanti, le quotidien du Parti, partisan de l’intervention de l’Italie aux côtés des Alliés pendant la Première Guerre mondiale, parce qu’il y voyait un moyen d’accélérer la marche de son pays vers la Révolution, Mussolini devait incarner et réaliser une synthèse des aspirations socialistes, syndicalistes révolutionnaires, nationalistes et futuristes, auxquelles s’ajoutèrent celles des combattants -les « arditi » en particulier, ainsi que les « légionnaires » du poète Gabriele D’Annunzio- d’où émergea ce mouvement politique, économique, social et culturel très particulier qu’est le fascisme. Avec lui naissait ce qui, avec le bolchevisme, devait être la grande révolution du XXème siècle.
 
QUAND LÉON DAUDET PENSAIT À UNE « MARCHE SUR PARIS »
 
La Marche sur Rome eut un retentissement considérable à l’extérieur de l’Italie, et en particulier chez les maurrassiens français, qui savaient quelles convergences idéologiques pouvaient exister entre le fascisme et le nationalisme intégral. Dans son ouvrage -très inégal- sur l’Action française, l’historien américain Eugen Weber donne à ce sujet les précisions suivantes :
 
« Les observateurs amicaux ou hostiles notaient les ressemblances entre les nationalistes intégraux et les fascistes. Les membres de l’Action française espéraient que Daudet prendrait le pouvoir à Paris de la même façon que Mussolini à Rome ; les commentateurs de province dénonçaient le danger d’un coup de force royaliste. Le Populaire de Nantes déplorait [NDR : le 2 novembre 1922], la forte position de Daudet avec toute la puissance de l’Action française derrière lui. Il fallait compter avec lui, qui, un jour ou l’autre, encouragé par la victoire de Mussolini, tenterait un coup d’Etat.
 
« Dix jours plus tard, une souscription comprenait vingt francs envoyés par un artilleur qui assurait ‘’qu’il aimerait aider l’Action française à atteindre le même but que le Fascio’’.
 
« Il semble que Daudet lui-même ait eu la même idée. Il reçut un accueil enthousiaste d’un public d’étudiants en affirmant à propos de Mussolini que l’Action française, elle aussi, s’emparerait du pouvoir (…). (Ce qui) ne serait pas le résultat d’une inspiration fasciste pour autant, mais le résultat de la doctrine d’Action française existant depuis longtemps. ‘’Nous n’imitons personne, expliquait Daudet avec un rien d’amertume, nous ne sommes le résultat d’aucun autre mouvement, pas même du fascisme italien contemporain ou passé’’. »
 
On sait que les espoirs de Léon Daudet ne se réalisèrent pas, pour des raisons que nous n’analyserons pas ici. Il reste néanmoins que la Marche sur Rome représenta, pour l’Europe, un grand coup de vent salutaire que tous les Européens doivent fêter avec reconnaissance, en reprenant le cri de ralliement et de victoire des légionnaires de D’Annunzio, qui formaient une bonne part des Chemises noires de la Marche sur Rome (dont nous invitons nos lecteurs à suivre le déroulement en regardant la vidéo ci-dessous) : « Eja, Eja, Alalà » !
 
ForumSi
 
 
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article