Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

GUERRE AU MALI : IL FAUT DEMANDER DES COMPTES AU COUPLE LÉVY-SARKOZY !

20 Janvier 2013 , Rédigé par forumsi Publié dans #Monde

Mali-2.jpg

 

Extrait du site lefigaro.fr, le 14 janvier 2013 à 13 heures 56 :   

 

« POURQUOI LA FRANCE A PASSÉ LA VITESSE SUPÉRIEURE AU MALI  

 

« L'intervention française au Mali était-elle inévitable?

« La France n'avait pas d'autre choix que celui de l'implication directe en raison de la faiblesse de l’armée malienne. (…) Les forces maliennes n’étaient pas en mesure de tenir la ligne de front séparant les régions sahéliennes occupées par les groupes islamistes, du sud habité en majorité par une population noire. (…).     

« Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi), les Touaregs islamisés d’Ansar Dine et le Mouvement pour l'unicité et le djihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), des bandits spécialisés dans les trafics en tous genres, tenaient à pousser leur avantage en tablant sur les difficultés à monter dans les meilleurs délais une force d'intervention africaine. (…). Pour le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, il n'était pas possible de laisser se développer ‘’un État terroriste aux portes de l'Europe’’. (…).

 

« La France est-elle isolée?

« (…) Paris se retrouve en première ligne mais n'est pas pour autant isolé militairement ou diplomatiquement. La Grande-Bretagne et les États-Unis apportent une aide en matériel et les principales capitales de l'Union européenne affirment soutenir la posture française. De son côté, la Maison-Blanche dit partager avec Paris l'objectif d'empêcher des terroristes de ‘’bénéficier d'un sanctuaire’’. Même l’Algérie a exprimé son appui ‘’sans équivoque’’ aux autorités de transition maliennes qui ont demandé l’aide de Paris. (…) Un sommet extraordinaire de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) consacré au Mali est prévu samedi à Abidjan ».

 

Le commentaire de ForumSi :

 

GUERRE AU MALI : IL FAUT DEMANDER DES COMPTES AU COUPLE LÉVY-SARKOZY !

 

Ceux qui se sont intéressés aux conséquences de la désastreuse intervention atlantiste contre la Libye, intervention dont le point final a été l’assassinat de Kadhafi (cf. notre commentaire du 26 octobre 2011), savent que l’une des plus lourdes de ces conséquences a été représentée par la mutation organisationnelle et géographique de la force armée de Touaregs qui s’était constituée autour de ce même Kadhafi. Celui-ci y voyait vraisemblablement un contingent sur lequel il pouvait compter avec confiance, ces Touaregs étant étrangers aux complexes réalités ethniques de la Libye et, par conséquent, aux tensions internes et rivalités qu’elles pouvaient engendrer.

 

Après la disparition de leur chef, les Touaregs de Kadhafi, que rien ne retenait plus en Libye, décidèrent de retourner dans ces zones désertiques dont ils sont issus, et plus particulièrement au nord du Mali. Mais ils n’y retournèrent pas seulement avec leurs bagages, mais aussi avec l’important équipement en armes de qualité que leur avait fourni Kadhafi, en raison de la confiance qu’il leur accordait. Arrivés au nord du Mali, les Touaregs démobilisés commencèrent par lancer une campagne en faveur de la création d’un Etat touareg, ce qui fut à l’origine des premières tensions avec les autorités de Bamako.

 

   

COMMENT AQMI S’EST ARMÉE GRÂCE À L’INTERVENTION EN LIBYE

 

A cette occasion, ces Touaregs entrèrent en contact avec des groupes obscurantistes (que nous nous refusons à qualifier de « musulmans », voire même d’ « islamistes », tant l’Islam est une réalité trop complexe pour être confondue avec eux) qui se développaient sur place en vue d’une insurrection contre le pouvoir central et se présentaient, en conséquence, comme des alliés objectifs de la revendication indépendantiste des Touaregs. Une coopération s’établit ainsi entre ceux-ci et les groupes obscurantistes, qui ne dura que quelques mois et semble complètement interrompue aujourd’hui, où seuls les Touaregs d’Ansar Dine ont maintenu et développé ce contact, puisqu’ils font aujourd’hui partie intégrante des forces insurrectionnelles à l’œuvre au Mali.

 

Il reste que, pendant ces quelques mois de coopération, les insurgés obscurantistes ont pu mettre la main sur une bonne partie de l’armement des Touaregs, cet armement de qualité venant de Kadhafi et dont la fraction des Touaregs ralliée à Ansar Dine a pu faire bénéficier les combattants d’AQMI et du MUJAO. L’une des conséquences les plus graves de l’agression contre la Libye, une agression dans laquelle Sarkozy, conseillé par Bernard-Henri Lévy, a joué un rôle majeur, a donc été cette fourniture d’un armement de qualité aux insurgés du nord du Mali : compte tenu de la situation qui s’est développée dans ce malheureux pays et de ses retombées externes -en Algérie pour le moment- il serait donc tout à fait légitime de demander des comptes au couple Lévy-Sarkozy. Qu’attend-on pour les interpeller à ce sujet ?

 

Et qu’attend-on pour changer de politique en Syrie, où nous soutenons ceux que nous combattons au Mali ? Nos gouvernants vont-ils persister encore longtemps dans cette totale incohérence diplomatique et militaire ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article