Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

APRÈS LA LIBYE, LA SYRIE ! JOURS TRANQUILLES À DAMAS…

14 Septembre 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #Après la Libye - à qui le tour

Bachar-el-Assad-7.jpg

  

Extrait du Figaro du 7 septembre 2012 : 

 

« À DAMAS, LE RÉGIME DE BACHAR EL-ASSAD TIENT BON 

 

« Après l’attentat du 18 juillet au Conseil de sécurité nationale syrien (…) les rebelles de l’ASL (…) avaient annoncé une offensive générale dans la capitale, contre un ‘’régime vivant ses derniers jours’’. Ce message d’une chute imminente (…) du gouvernement Assad avait été relayé non seulement par les télévisions (…) des pétromonarchies du Golfe (…), mais aussi par les chancelleries occidentales. A parcourir l’immense ville, regroupant le quart de la population syrienne, (…) ce n’est pas du tout l’impression qu’on en retire. De nuit, comme de jour, la capitale, qui n’est ni à feu ni à sang, semble être encore parfaitement tenue par le régime.

 

« De jour, Damas offre l’aspect de n’importe quelle ville arabe, avec ses encombrements d’enfer, (…) ses hommes fumant le narguilé aux terrasses des cafés, ses femmes discutant les prix devant des étals débordant de fruits et de légumes. Dans les ministères, on vous reçoit avec une politesse un peu sèche (…). L’on ne prend même pas la peine de se plaindre de la politique occidentale (…). On vous dit : ‘’Promenez-vous et faites-vous une idée par vous-même’’.

 

« Cinq kilomètres à l’Est, l’armée bombarde la banlieue rebelle d’al-Hajar al-Assouad. (…) Ahmad al-Masri, 63 ans, sunnite, y était un bourgeois, car propriétaire d’une station-service et d’un immeuble où il avait logé les 49 membres de sa famille (…). Il a été chassé de chez lui par des insurgés, qui l’ont battu comme plâtre. (…) ‘’Ces voyous s’en sont pris à moi, me traitant d’agent du gouvernement car je ne participais pas à leurs manifestations. En fait, c’était pour me voler. Ils n’arrêtent pas de crier ‘Allah ou Akbar’, mais c’est simplement pour recouvrir leurs crimes d’un voile religieux ! Ils ont transformé ma maison en tribunal, où ils égorgent tous leurs opposants !’’

 

« Abou-Karim, journaliste chrétien indépendant reçoit (…) dans sa maison de style damascène. (…) Très cultivé, francophone parfait, Abou-Karim s’indigne : ‘’La Syrie moderne est une création française. Lors des accords Sykes-Picot (1916), la France a volontairement pris sous sa coupe toutes les minorités du Levant (chrétiens, alaouites, druzes, etc.). Pourquoi notre créateur veut-il aujourd’hui nous détruire ?’’ ».

 

 

Le commentaire de ForumSi :

 

APRÈS LA LIBYE, LA SYRIE ! JOURS TRANQUILLES À DAMAS…

 

Cet article de Renaud Girard, envoyé spécial du Figaro à Damas, date déjà de quelques jours, mais il mérite toujours d’être cité, tant il se place en situation de rupture assez nette avec tout ce que nous pouvons lire, entendre et voir à propos de la Syrie depuis des mois. Depuis des mois, en effet, les gros médias semblent obéir à un chef d’orchestre unique et répètent servilement les mêmes mots d’ordre, ces répétitions revenant tellement souvent qu’elles en deviennent totalement grotesques : ainsi en va-t-il de la formule « Bachar el-Assad tire sur son propre peuple », que nous pouvons lire et entendre plusieurs fois par jour, depuis un temps infini…Comme si cette vile propagande avait définitivement pris la place du véritable journalisme d’information et d’investigation.

 

Dans ces conditions, le long article de Renaud Girard (une page entière dans Le Figaro du 7 septembre) fait l’effet d’un grand souffle d’air frais dans une pièce encombrée de miasmes. Il s’agit, tout simplement, de l’air frais de la vérité, amené ici par un vrai journaliste qui s’est donné la peine d’aller sur place, du côté, pour une fois, des zones tenues par l’Etat légitime syrien, et non de celles occupées par les insurgés obscurantistes.

 

Or, que voit-on dans les zones tenues par l’Etat légitime syrien ? Tout d’abord, que le régime est solidement assis et que M. Fabius s’est moqué du monde lorsqu’il nous a dit, il y a peu, que « les jours de Bachar el-Assad sont comptés ». Ensuite, que la situation à Damas (où vit un quart de la population syrienne !) est parfaitement normale et que la population peut à nouveau y couler des jours tranquilles, avec tout ce qui caractérise le charme de la rue arabe.

 

On peut lire également dans cet article la relation, par un sunnite d’al-Hajar al-Assouad, des atrocités commises en cet endroit par les insurgés obscurantistes. Mais on retiendra surtout la remarque du journaliste chrétien Abou-Karim, soulignant que la France est actuellement en train de contribuer à détruire ce qui était sa création depuis les accords Sykes-Picot de 1916 : une Syrie où cohabitaient harmonieusement ses différentes composantes religieuses. En s’attaquant au régime baasiste garant de cette cohabitation (rappelons que le parti Baas a été créé par un nationaliste arabe chrétien, Michel Aflak, profondément laïc et admirateur sans complexe des fascismes européens, dont Jacques Benoist-Méchin a tracé l’inoubliable portrait dans Un Printemps arabe), la France officielle d’aujourd’hui trahit donc la tradition diplomatique française.

 

Mais la France officielle est tellement étrangère aux réalités charnelles et historiques de notre peuple qu’il ne saurait en être autrement. Pour que la tradition française reprenne vie -non seulement sur le plan diplomatique, mais sur tous les autres- il est décidément grand temps que les Français reprennent le pouvoir dans leur propre pays !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article