Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

APRÈS LA LIBYE, À QUI LE TOUR ? LES CURIEUSES ZONES PRIORITAIRES ASSIGNÉES À L’ARMÉE FRANÇAISE...

10 Janvier 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #Après la Libye - à qui le tour

Rafale.jpg

 

Extrait du Monde daté du 29 décembre 2011 :

 

« LES CHOIX IMPOSSIBLES DE L’ARMÉE

 

« A quoi ressemblera l’armée française à l’horizon 2020 ? Pour le citoyen, l’échéance semble lointaine. Mais ‘2020, c’est déjà demain’ disent les chefs militaires, qui préparent le modèle de la future décennie, et au-delà. (…).

« L’année s’achève dans une relative, mais sensible ‘fatigue des opérations’. Les forces ont été beaucoup déployées, avec deux opérations importantes non planifiées, en Côte d'Ivoire et en Libye. (…) Cet effort n’a pas excédé le contrat fixé par le politique en 2008 dans le Livre blanc de la défense nationale. Il a pourtant mis l’appareil militaire sous tension. (…).

« Car cet engagement s’est produit sur fond de douloureuse réforme. En un temps très court, celle-ci a réduit le volume global des forces -54 000 emplois supprimés entre 2009 et 2014- et réorganisé toutes les fonctions militaires. Les armées se sont découvert une difficulté : pour répondre aux exigences immédiates de la diplomatie militaire, elles doivent repousser des décisions préparant l’avenir. (…).

« Parce qu’on ne sait rien prévoir, il faut donc tout envisager, plaident (les militaires). Selon le général Didier Castres, sous-chef opérations à l’état-major des armées, les standards d’une armée moderne efficace demeureront tout à la fois la capacité à être projeté rapidement sur une zone de crise (…), l’endurance (et) la polyvalence.

« A l’horizon 2020, selon l’état-major, trois zones focaliseront l’attention de le France : la rive sud de la Méditerranée, l’environnement sécuritaire d’Israël, le territoire national ».  

 

 

Le commentaire de ForumSi :

 

APRÈS LA LIBYE, À QUI LE TOUR ? LES CURIEUSES ZONES PRIORITAIRES ASSIGNÉES À L’ARMÉE FRANÇAISE...

 

Il est tout à fait normal de trouver le territoire national au nombre des trois zones prioritaires assignées à l’armée française. Il est également tout à fait normal qu’une autre de ces zones soit représentée par la rive Sud de la Méditerranée, dès lors que l’objectif d’une éventuelle action militaire est de défendre des intérêts légitimes français et européens et non de servir ceux de l’aventurisme atlantiste et de ses alliés des ridicules et obscurantistes féodalités pétrolière dans la région.

 

Par contre, il est surprenant que l’Europe ne figure pas parmi ces zones prioritaires, dans la mesure où la France est très largement engagée dans le processus de la construction européenne et où il n’est absolument pas évident que la « zone » correspondante soit à l’abri de tout risque pouvant nécessiter une intervention militaire. Et il est encore plus surprenant que les zones prioritaires assignées à notre armée comprennent « l’environnement sécuritaire d’Israël » : pourrait-on nous expliquer, en effet, en quoi cet « environnement sécuritaire d’Israël » devrait compter au nombre des préoccupations prioritaire de notre défense, lesquelles ne peuvent logiquement concerner que les intérêts légitimes de la France et de l’Europe ? Qu’en pensent les « gaullistes » de l’UMP, les « pacifistes » du PS et la « nationale » (paraît-il) Marine Le Pen ?

 

En attendant les réponses des intéressés, nous formulerons un premier vœu pour 2012 : que l’armée française ne se trouve pas encore embarquée dans une guerre (contre la Syrie, l’Iran ou un autre peuple libre) n’ayant rien à voir avec la défense des intérêts légitimes français et européens ! Il n’est pas sûr que la prise en compte de l’environnement sécuritaire d’Israël aille dans le sens de ce vœu de paix…

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article