Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

APRÈS DES DÉCENNIES, JEAN-FRANÇOIS COPÉ DÉCOUVRE LE RACISME ANTI-BLANC

27 Septembre 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #France

Jean-Francois-Cope-1.jpg

 

Extrait du site msn.com, le 26 septembre 2012 à 16 heures 17 :

 

« COPÉ VEUT ‘’BRISER UN TABOU’’ EN DÉNONÇANT LE ‘’RACISME ANTI-BLANC’’

 

« Jean-François Copé, candidat à la présidence de l'UMP, entend "briser un tabou" en dénonçant l'existence d'un "racisme anti-blanc" dans certains quartiers, dans son livre "Manifeste pour une droite décomplexée", (…). 

 

« "Un racisme anti-blanc se développe dans les quartiers de nos villes où des individus - dont certains ont la nationalité française - méprisent des Français qualifiés de ‘’gaulois’’ au prétexte qu'ils n'ont pas la même religion, la même couleur de peau ou les mêmes origines qu'eux", écrit M. Copé, (…).

 

« (…) Son constat, M. Copé le dresse fort de son expérience de député-maire de Meaux, ville de banlieue parisienne aux 53% de logements sociaux et aux dizaines de nationalités, où il se "cogne au réel" depuis 1995. (…) ».

 

Le commentaire de ForumSi :

 

APRÈS DES DÉCENNIES, JEAN-FRANÇOIS COPÉ DÉCOUVRE LE RACISME ANTI-BLANC

 

Loin de nous, bien sûr, l’idée de reprocher à M. Copé de constater ce que tout le monde peut observer en sortant dans la rue. Ce qui est étonnant, par contre, c’est que M. Copé s’aperçoive aujourd’hui d’un phénomène qui dure maintenant depuis des décennies, phénomène contre lequel lui et ses amis politiques n’ont absolument rien fait quand ils étaient au pouvoir.

 

Ainsi, les lobbies politiciens et communautaires qui nous ont seriné pendant des années que l’immigration de masse était une « chance pour la France » voudraient nous faire croire aujourd’hui qu’ils peuvent être un rempart efficace contre le racisme anti-Blanc qui est né de cette immigration de masse : ils nous prennent vraiment pour des crétins et risquent fort de déchanter rapidement !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article