Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

AFFAIRE STRAUSS-KAHN : LA PERSÉCUTION ANTI-DSK NE FAIBLIT PAS

24 Février 2013 , Rédigé par forumsi Publié dans #France

DSK.jpg

 

Extrait du site msn.com le 21 février 2013 à 9 heures 45 :   

 

« DSK : LES SUITES DE L’AFFAIRE

 

« (…) Dominique Strauss-Kahn a vivement réagi après la parution des "bonnes feuilles" du livre "Belle et bête" de son ex-maîtresse dans le Nouvel Obs ce jeudi 21 février.

 

« Dans une lettre adressée à Jean Daniel, le fondateur du Nouvel Obs, l'ex-patron du FMI écrit : "A la lecture du Nouvel Observateur de ce jeudi, je suis saisi d'un double dégoût". "Celui que provoque le comportement d'une femme qui séduit pour écrire un livre" poursuit-il. Et "peut-être le dégoût est-il encore plus grand à l'égard du Nouvel Observateur, qui inquiet de perdre des lecteurs, (…), imagine son salut en s'avilissant dans une publication commerciale et crapoteuse" accuse DSK. (…).

 

« Une ex-maîtresse de DSK publiera un livre le 27 février prochain, "Belle et Bête" dans lequel elle relate notamment sa relation avec l'homme politique. Elle mêle dans son livre expérience personnelle et théorie et notamment la "théorie du cochon". Marcela Iacub, spécialiste de la philosophie des moeurs, a eu une relation de 7 mois, de janvier à août 2012, avec l'ex-patron du FMI.

 

« (…) La chercheuse au CNRS décrit Dominique Strauss Kahn comme "mi-homme, mi-cochon". "Ce qu'il y a de créatif, d'artistique chez Dominique Strauss-Kahn, appartient au cochon et non pas à l'homme. L'homme est affreux, le cochon est merveilleux même s'il est un cochon. C'est un artiste des égouts, un poète de l'abjection et de la saleté" explique Marcela Iacub. Et d'ajouter : "L'idéal du cochon, c'est la partouze : personne n'est exclu de la fête, ni les vieux, ni les moches, ni les petits. […] Alors que DSK m'a toujours semblé être franchement à droite, ce communisme sexuel auquel il aspire en tant que cochon me réjouit", écrit la juriste qui affirme avoir été amoureuse de l'homme "le plus méprisé de la planète" ».

 

Le commentaire de ForumSi :

 

AFFAIRE SRAUSS-KAHN : LA PERSÉCUTION ANTI-DSK NE FAIBLIT PAS

 

De l’article dont les extraits sont présentés ci-dessus, nous retiendrons, pour notre part, les éléments suivants :

 

-le juste dégoût de DSK face au comportement d’une femme « qui séduit » pour en tirer un livre présenté comme sulfureux et dont elle espère très probablement d’importantes retombées financières ;

 

-le dégoût, tout aussi justifié, éprouvé par le même DSK à l’égard d’un Nouvel Obs’ qui  s’avilit dans la publication des « bonnes feuilles » de l’œuvre, certainement immortelle, de la dénommée Marcela Iacub ; nous rappellerons simplement que l’aspect « crapoteux » de l’hebdomadaire de Jean Daniel ne date pas d’aujourd’hui, puisqu’il s’est toujours complu dans tout ce qui pouvait salir, mais aussi affaiblir et démoraliser, la France et l’Europe, qu’il s’agisse de la répression des nationalistes à l’époque de la guerre d’Algérie (Le Nouvel Obs’ s’appelait alors France Observateur) ou de la promotion de l’avortement (plus de six millions de victimes, essentiellement françaises, depuis la mise en œuvre de la loi Veil-Giscard) ;

 

-l’insupportable légèreté du CNRS, qui emploie la soi-disant « chercheuse » Marcela Iacub, une « chercheuse » dont on aimerait bien savoir ce qu’elle a pu « trouver » et en quoi cela constitue un apport au patrimoine scientifique national ;

 

-l’attitude pour le moins visqueuse de la même Iacub, qui traîne DSK dans la boue, tout en prétendant l’avoir « aimé ».

 

L’HYPOTHÈSE D’UN « COMPLOT » CONTRE DSK EST-ELLE VRAIMENT ABSURDE ?

 

Tout ceci montre à l’évidence que ce n’est guère DSK qui est ici critiquable, mais bien ceux qui s’en servent pour faire de l’argent…Mais s’agit-il seulement de cela ? Il est quand même frappant de constater comment renaît périodiquement la persécution anti-DSK, depuis l’affaire du Sofitel de New York, comme si un plan systématique de destruction de l’intéressé avait été mis au point, un plan qui se déroule avec la régularité d’un mouvement d’horlogerie, et ce quoique tente l’intéressé pour essayer de retrouver une vie plus paisible (étant rappelé, bien entendu, que son manque de maîtrise de soi en fait une cible facile pour toutes les provocations et manipulations).

 

Au plus fort de l’affaire du Sofitel, les « grands » médias n’eurent pas de mots assez durs contre ceux qui y voyaient un complot contre Strauss-Kahn. La façon dont celui-ci est systématiquement persécuté depuis lors laisse toutefois penser que l’idée du « complot » n’est peut-être pas si absurde que cela…D’ailleurs, comment se fait-il que cette affaire du Sofitel de New York ait éclaté la veille d’une importante réunion consacrée à la crise grecque et à son impact sur l’euro, réunion où DSK devait représenter le FMI et aider à la définition de mesures visant à défendre la monnaie européenne ?

 

Dans notre série d’articles regroupés sous la rubrique « Quand Wall Street attaque l’euro », nous avons expliqué les raisons pour lesquels les gnomes de Wall Street souhaitaient abattre la monnaie européenne. Ces mêmes gnomes n’ont-ils aucune responsabilité dans le complot et les persécutions contre Strauss-Kahn, auquel ils pouvaient reprocher, par exemple, de ne pas faire la politique pour laquelle il avait été placé à la tête du FMI… ? Des persécutions qui, en tout cas, sont parfaitement indignes et, de surcroît, totalement inadmissibles dans ce qui fut le pays de Voltaire.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article