Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

AFFAIRE MERAH : L’ASSAUT DU 22 MARS « EN DIRECT »…DIFFÉRÉ !

28 Mars 2012 , Rédigé par forumsi Publié dans #L'affaire Merah et la Présidentielle

L-assaut-contre-Merah-2.jpg

 

Extrait de la chronologie donnée par Le Figaro du 23 mars 2012 :

 

« DOSSIER SPÉCIAL : L’HORREUR À TOULOUSE

 

« 09 h 45 : Un camion noir du GIPN (…) se gare devant l’immeuble. Un de ses hommes, en équipement complet, a fait le tour du bâtiment vers 8 h, sans doute en repérage.

« 10 h 31 : Trois explosions sont entendues près de l’immeuble. L’assaut est donné après 32 heures de siège ».

 

 

Le commentaire de ForumSi :

 

AFFAIRE MERAH : L’ASSAUT DU 22 MARS « EN DIRECT »…DIFFÉRÉ !     

 

« 10 h 31 » : telle est donc l’heure donnée par Le Figaro pour le déclenchement de l’assaut contre le refuge de Mohamed Merah. Or, il se trouve que, dans la matinée du 22 mars, au moment de cet assaut, nous écoutions les nouvelles « en direct » sur France info. Et il se trouve que les envoyés spéciaux de cette station ont annoncé, « en direct », le déclenchement de l’assaut à 11 heures 30, à peu de chose près, avec un grand renfort de coups de feu et de rafales d’armes automatiques, non sans souligner que tout ceci était « fort impressionnant ». Il y a donc à peu près une heure d’écart entre le lancement de l’assaut vu du Figaro et le même événement annoncé « en direct » par France info !

 

Allons, allons, nous dirons nos lecteurs les plus optimistes, c’est tout bonnement Le Figaro qui s’est trompé, en écrivant « 10 heures 30 » au lieu de « 11 heures 30 ». D’autres, tout aussi optimistes, nous expliqueront qu’il s’est tout simplement écoulé une heure entre le début et la fin de l’assaut, que Le Figaro a donné l’heure du début de cet assaut et France info celui de sa fin. Il s’agirait donc d’un « assaut » donné par une équipe d’escargots ! Mais alors, pourquoi les envoyés de France info auraient-ils parlé de déclenchement de l’assaut, s’il s’agissait de sa fin ?

 

Eh bien non, chers lecteurs, ces explications alambiquées ne tiennent pas, et voici pourquoi. Après avoir entendu, vers 11 heures 30, le reportage « en direct » de l’assaut sur France info, nous avons été informés, par cette même station, une dizaine de minutes plus tard, de la mort de Mohamed Merah. Et, vers 11 heures 45, nous avons téléphoné à un correspondant italien pour lui signaler que Merah venait d’être abattu. Voici, en substance, la réaction de ce correspondant : « En Italie, on est au courant de la mort de Merah depuis au moins 40 minutes » !

 

L’annonce en Italie, vers 11 heures, de la mort de Merah est ainsi parfaitement cohérente avec l’heure du début de l’assaut donnée par Le Figaro, soit 10 heures 31. Par contre, elle ne cadre donc pas du tout avec l’annonce de cette même mort, donnée « en direct », vers 11 heures 40, par France info, qui vient ainsi d’inventer le direct différé ! Pourquoi cette invention ? Pourquoi retarder de 40 minutes la diffusion de la nouvelle ? Voici de nouvelles questions, qui s’ajoutent à bien d’autres, concernant l’affaire Merah, de nouvelles questions qui, en l’occurrence, en appellent encore une autre : quelle confiance peut-on accorder à des « journalistes » capables d’une telle « souplesse » dans la diffusion de l’information ?

 

Comme l’écrit, à propos des médias, l’excellent site italien d’information en ligne NoReporter, qui relève également ces incohérences entre l’heure de la mort de Merah donnée en Italie et celle donnée en France : « date loro tempo di organizzarsi bene, per il pubblico, per gli archivi, per i sondaggi! » (« donnez-leur le temps de bien s'organiser, pour le public, pour les archives, pour les sondages ! »).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article