Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

AFFAIRE CLÉMENT MÉRIC : À PROPOS DES DISSOLUTIONS DE 1936

28 Juin 2013 , Rédigé par forumsi Publié dans #L'affaire Clément Méric

Action-francaise-16-Fanion-d-une-section-de-la-Ligue.jpg

 

Dans notre article du 18 juin, nous laissons croire que la dissolution des ligues nationalistes par la République s’est déroulée à l’époque du Front populaire. Il s’agit là d’une information inexacte, due à une confusion concernant le jour des obsèques de Jacques Bainville, le grand historien d’Action française, obsèques où pris place l’incident que nous relatons dans ce même article du 18 et qui donna le prétexte de la dissolution des ligues, décidée le même jour.

 

Comme nous avions un doute concernant cette date, nous nous sommes reportés à l’ouvrage, très inégal mais fourmillant de renseignements, consacré par l’historien américain Eugen Weber à l’Action française et y avons relevé que Jacques Bainville, mort le 9 février 1936, avait été enterré le 13 février. Le Front populaire étant né des élections de mai 1936, la dissolution des ligues, décidée le 13 février 1936, ne s’est donc pas passée à l’époque du Front populaire : merci à nos lecteurs de nous pardonner cette erreur, qui est maintenant redressée.

 

Ajoutons que, si, comme nous l’avons indiqué dans notre article du 18, la dissolution frappa d’abord la Ligue d’Action française (ci-dessus la photo d’un fanion d’une section de la Ligue) et la Fédération nationale des Camelots du roi, le décret pris en conseil des ministres du 13 février 1936 à 18 heures 30 frappa également la Fédération nationale des Etudiants d’Action française : l’appareil militant du nationalisme français était ainsi considérablement affaibli, ce qui, à l’époque comme aujourd’hui, était évidemment l’objectif recherché.

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article