Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

AFFAIRE CAHUZAC : MARINE LE PEN SERT-ELLE LE FRONT NATIONAL ?

9 Avril 2013 , Rédigé par forumsi Publié dans #Marine Le Pen sert-elle la France

Marine-Le-Pen-2.jpg 
 
Extrait du site lemonde.fr le 4 avril 2013 à 11 heures 40 : 
 
« MARINE LE PEN EN PORTE-À-FAUX DANS SA CROISADE CONTRE LES AFFAIRES     
 
« Prendre ça avec légèreté. C'est l'attitude que Marine Le Pen et le Front national ont immédiatement adoptée après les révélations du Monde, mercredi 3 avril, qui établissaient que Philippe Péninque, proche conseiller de Marine Le Pen, a ouvert le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac. "C'est un acte complètement anodin. Un de mes amis avocats a ouvert, il y a vingt-cinq ans – quand j'étais en licence de droit – un compte à l'étranger pour le compte de son client. Ouvrir un compte à l'étranger est complètement légal, c'est de ne pas déclarer les fonds qui est illégal", a ainsi affirmé au Monde Mme Le Pen.
 
« (…) Mme le Pen considère ces informations comme "une attaque" contre elle. (…). Bref, tout ceci ne serait qu'une vaste "manœuvre" visant à "salir" sa "veste immaculée".
« Des éléments de langages repris comme un seul homme par les frontistes sur les réseaux sociaux (…). Mais le parti d'extrême droite a beau essayer officiellement de minimiser l'impact de l'apparition d'un proche de Mme Le Pen dans une affaire d'Etat, il n'en demeure pas moins que cela brouille le message de l'ex-candidate à l'Elysée qui se voit toujours comme la force "antisystème" (…).
 
« Ce sera désormais plus compliqué de le faire. "A force de jouer avec le feu, on se brûle", juge un membre du bureau politique. Qui ajoute : "Elle est mise devant ses contradictions."
« Ainsi, Marine Le Pen assurait encore, mercredi matin, lors de son déplacement dans les Ardennes, que le FN serait le seul parti "honnête". (…).
« Un peu plus tard, devant quelques journalistes, elle appellera à "une opération mains propres et à siffler la fin de la récréation" dans ce qu'elle nomme "la caste ". L'apparition de l'un des proches conseillers de la présidente du FN dans l'affaire Cahuzac met donc Marine Le Pen en porte-à-faux.
« (…) ce rebondissement arrive quelques jours après un épisode passé presque inaperçu et qui avait déjà mis à mal le discours intransigeant de Marine Le Pen sur la moralité en politique : sa rencontre avec le sénateur Gaston Flosse – chiraquien aux innombrables procédures judiciaires ouvertes contre lui, et aux nombreuses condamnations –, lors de son déplacement en Polynésie française.
« Interrogée sur cette rencontre plus que surprenante, Marine Le Pen a expliqué, mardi 26 mars (…), qu'elle préférait "une République immorale" que "pas de République du tout" ».
 
Le commentaire de ForumSi :
 
AFFAIRE CAHUZAC : MARINE LE PEN SERT-ELLE LE FRONT NATIONAL ?
 
« Ouvrir un compte à l’étranger est complètement légal » : peut-être, mais le conseiller de Marine Le Pen qui a ouvert le compte suisse de M. Cahuzac imaginait-il sérieusement que celui-ci allait le déclarer ? Le plus grave n’est d’ailleurs pas là. Le plus grave, c’est que Marine Le Pen ose se présenter comme la « Madame propre » de la « République », en prenant prétexte, pour cela, de l’affaire du compte Cahuzac, alors que c’est l’un de ses proches qui a ouvert ce compte ! Croit-elle vraiment que cette insulte à la logique la plus élémentaire puisse passer comme une lettre à la poste ?
 
Dans notre commentaire du 12 décembre 2012, consacré aux Législatives partielles du 9 décembre dernier, Législatives qui avaient représenté un échec cuisant pour Marine Le Pen, nous écrivions que sa présence à la tête du Front national grevait lourdement l’avenir de celui-ci. Sa proximité aujourd’hui avérée avec un homme de confiance de Cahuzac nous amène, bien entendu, à confirmer notre jugement : à la question « Marine Le Pen sert-elle le Front national ? », nous répondons « non ! Mille fois non ! », bien évidemment.
 
Marine Le Pen ne sert pas le Front national, elle en est le boulet ! Cela fait environ un an et demi -quasiment depuis la création de ce site- que nous mettons en garde nos lecteurs nationalistes contre les agissements dangereux de cette femme déplaisante (cf. notre série d’articles regroupés sous la rubrique « Marine le Pen sert-elle la France ? »), dont on notera que les relations suivies avec les milieux sionistes (cf. notre commentaire du 8 décembre 2012) sont pour beaucoup dans la méfiance croissante que nombre de nationalistes attentifs éprouvent à l’égard du FN : Marine Le Pen, qui passe son temps à critiquer le communautarisme, n’a-t-elle rien de mieux à faire qu’à soigner ses relations avec un groupe de pression communautaire dont on se demande en quoi les intérêts géopolitiques qu’il défend ont quelque chose à voir avec ceux de la France et de l’Europe ?
 
Ces relations communautaires et, maintenant, affairistes (dans la mesure où l’affaire Cahuzac ne relève que de l’affairisme), ne représentent d’ailleurs pas nos seuls griefs à l’encontre de Marine Le Pen. Nous avons recensé l’ensemble de ceux-ci dans notre commentaire du 2 octobre 2012, auquel nos lecteurs pourront se reporter s’ils souhaitent connaître le détail de notre argumentaire. Rappelons simplement que, dans ses grandes lignes, celui-ci porte sur les éléments suivants :
 
NOTRE ARGUMENTAIRE CONTRE MARINE LE PEN
 
-si Marine Le Pen a raison de soutenir la Syrie du président Assad (par seule conviction idéologique ?), elle se trompe totalement lorsqu’elle attribue les provocations islamophobes de ces derniers mois (celle du film "Innocence of Muslims", par exemple) aux « salafistes », même si ceux-ci savent éventuellement en tirer profit ;
 
-son « laïcisme » affiché lui permet de s’en prendre surtout à l’Islam et de n’aborder qu’incidemment la question centrale de l’immigrationnisme forcené ; ce faisant, elle entre dans la logique du « choc des civilisations » chère aux milieux sionistes et néo-conservateurs américains, alors que cette logique est totalement étrangère à la défense des intérêts légitimes français et européens, ni la France, ni l’Europe n’ayant une quelconque raison de souhaiter une détérioration de leurs relations avec des peuples majoritairement musulmans comme, par exemple, le peuple iranien ou le peuple palestinien ;
 
-le rôle de « fabrique de Français » (sic !) qu’elle assigne à l’école est assorti de considérations parfaitement outrageantes au regard de ce qu’est réellement l’identité française : nous estimons, quant à nous, que l’on ne peut pas « fabriquer » des Français à partir de n’importe quelle population !
 
-l’hostilité de Marine Le Pen à l’euro, lequel est, qu’on le veuille ou non, la monnaie des Français, est totalement inacceptable, venant en appui de l’offensive menée depuis de longs mois par les gnomes spéculateurs et usuriers de Wall Street contre la monnaie européenne, offensive dont l’objectif est de rétablir la suprématie du dollar.
 
Marine Le Pen préfère « une République immorale » à « pas de République du tout ». Voilà un aveu qui résume tout le reste…Quant à nous, nous n’étonnerons guère nos lecteurs en affirmant notre préférence pour « pas de République du tout », tant il nous paraît urgent et nécessaire de reconstruire un Etat français digne de ce nom. Que Marine le Pen ne choisisse pas cette voie-là ne nous étonne guère : les nationalistes français qui soutiennent Marine Le Pen n’ont-ils pas le sentiment d’avoir affaire à une escroquerie ?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article