Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

DE GEORGE FLOYD À ADAMA TRAORÉ : UN GROSSIER AMALGAME SUBVERSIF !

5 Juin 2020 , Rédigé par forumsi Publié dans #Je suis partout !

Lors de la manifestation du 2 juin, l’actrice Aïssa Maïga, actrice française, puisque née d’un père malien et d’une mère sénégalaise, a dénoncé la permanence du « racisme » en France.

Lors de la manifestation du 2 juin, l’actrice Aïssa Maïga, actrice française, puisque née d’un père malien et d’une mère sénégalaise, a dénoncé la permanence du « racisme » en France.

Il y a quelques jours, on apprenait la mort, aux Etats-Unis, de George Floyd, un Afro-

Américain tué par asphyxie lors de son arrestation par un policier blanc, événement qui a déclenché une vague de manifestations violentes, les protestations pacifiques du début ayant été rapidement débordées par les actions de militants ethniques et d’extrême gauche. Que la police yankee soit l'une des plus brutales du monde, c'est certain. Comme il est certain qu'il ne rime à rien de vouloir absolument faire cohabiter des « communautés » que tout oppose au sein d'un « melting pot » idéalisé. Les sociétés multiraciales sont toujours grosses d'un multiracisme sur lequel tentent de surfer les habituels pêcheurs en eau trouble gauchistes et antifas. Et pas seulement aux Etats-Unis...

 

Car la même chose se passe en France, où les organisations dénonçant les circonstances de la mort d’Adama Traoré, un délinquant d’origine africaine décédé lors de son arrestation par des gendarmes en 2016, ont organisé, le 2 juin, une manifestation importante (quelques 20 000 personnes), qui a elle aussi dégénéré, pour dénoncer le « racisme qui a tué Traoré en France, comme il a tué Floyd aux Etats-Unis ». Mais quel rapport y a-t-il entre la mort d’Adam Traoré et celle de George Floyd ? Le cas du second paraît parfaitement clair : le policier qui lui écrasait le cou a continué de le faire, alors que Floyd avait averti qu’il ne pouvait plus respirer. Quant au premier, il l’est beaucoup moins : plusieurs expertises officielles dédouanent les gendarmes et seule une autre, demandée par la famille Traoré, est d’un avis contraire. De plus, contrairement à certains éléments policiers, qui s’étaient littéralement déchaînés lors de la crise des Gilets jaunes, les gendarmes ont la réputation de savoir maîtriser les actions violentes qu’ils peuvent être obligés de mener. Pourquoi auraient-ils donc laissé tomber tout professionnalisme dans le seul cas de Traoré ?

 

Oui, quel rapport entre le cas de Floyd et celui de Traoré, si ce n'est celui que tentent d'imposer les bandes ethniques opérant en France et leurs alliés antifas ? Une opération subversive est donc à l’œuvre : il faut la dénoncer et la combattre, sans relâche !

 

ForumSi 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article