Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

CORONAVIRUS COVID-19 : DE LA « GRIPPETTE SYMPA » AU SCANDALE DES MASQUES

24 Mars 2020 , Rédigé par forumsi Publié dans #Coronavirus CoVid-19

Bergame, le 19 mars au soir : des dizaines de cercueils des victimes du CoVid-19 attendent d’être emmenés par des camions militaires, pour des obsèques qui auront lieu sans personne, pour éviter la contagion

Bergame, le 19 mars au soir : des dizaines de cercueils des victimes du CoVid-19 attendent d’être emmenés par des camions militaires, pour des obsèques qui auront lieu sans personne, pour éviter la contagion

La photo ci-dessus illustre violemment le drame que vit l’Italie. Et cette photo, nous la dédions au « professeur » Deray, qui, le 19 à 19 heures 30 sur LCI, osait nous refaire le coup de la « grippette sympa », qui « tue moins que la grippe saisonnière » ! Ce soi-disant « professeur » sait-il ce qu'est un ratio, qui, au-delà des chiffres en valeur absolue, permet de mesurer l'intensité d'un phénomène en le rapportant à la population concernée ? Dans le cas du CoVid-19, le ratio ou taux de mortalité est de 2 % au minimum. On nous dit, par ailleurs, que l’épidémie va toucher plus de la moitié de la population française. Admettons qu’elle ne touche « que » 30 millions de Français ; avec un taux de mortalité de 2 %, on arrive à un nombre de décès potentiels de 600 000 ! C’est quand même autre chose que la grippe saisonnière, non ?

 

Ces affirmations stupides du « professeur » Deray ne sont, hélas ! pas isolées. Il y a, certes, de nombreux universitaires et praticiens de la santé qui sont d’authentiques hommes de science, et se gardent bien de proférer des absurdités contraires au plus élémentaire bon sens. Mais il y en a d’autres, beaucoup trop nombreux, dont on peut se demander s’ils ne doivent pas leurs titres ronflants à leur appartenance communautaire et sectaire, plutôt qu’à leurs compétences. Peut-être ces derniers sont-ils trop nombreux dans le « Comité scientifique » chargé de conseiller Macron, ce qui expliquerait en partie que celui-ci ait tant tardé pour prendre les mesures qui s’imposaient ?

 

Ce ne serait d’ailleurs pas une excuse, car le rôle du chef de l’Etat n’est pas de confier les décisions à des « experts » plus ou moins bien inspirés. Il est de décider lui-même et, en l’occurrence, Macron n’a guère été bien inspiré, qui semble avoir fait une sorte de moyenne entre les avis contradictoires desdits experts, pour y conformer ses choix. Alors que, comme le rappelait fort justement le RN Thierry Mariani, un chef d’Etat se doit d’appliquer le principe de précaution, c’est-à-dire de retenir l’hypothèse la plus pessimiste dans l’évolution de la situation, afin d’y répondre par des mesures adéquates, mécaniquement les plus capables d’assurer la sécurité des Français.

 

Comme on sait, ce n’est pas le choix qui a été fait et l’on a maintenant les conséquences, avec, d’après France info le 22 mars à 22 heures, 16 018 cas et 674 décès (+ 112), chiffres qui seront bien entendu dépassés lorsque ces lignes seront publiées.   

 

Dans ce contexte, l'affaire des masques constitue un scandale absolu, un de plus ! Le DGS Salomon ose nous dire que « ça ne sert à rien », alors que toute l'Asie porte des masques parce que ça sert, justement ! Salomon et les autres mentent parce qu'ils sont incapables de fournir des masques aux Français. Il y avait un stock d'un milliard de masques en 2011 : il a disparu parce que, ose-t-on nous dire, « on faisait confiance aux capacités productives de l'Asie » : la mondialisation est décidément un sommet de débilité sidérante ! De plus, tout récemment, le Salomon et sa Buzyn de ministre ont envoyé en Chine des masques qui nous font cruellement défaut aujourd'hui. Alors, maintenant, ceux qui sont encore obligés de travailler en cette période de confinement menacent de s'arrêter parce que la République est incapable de leur fournir des masques. Ils ont mille fois raison ! Assez de cette oligarchie cosmopolite qui exploite la France et trahit les Français !

 

ForumSi

 

PS-Un espoir ? Le traitement à base de chloroquine associée à un antibiotique du professeur Didier Raoult (Institut des maladies infectieuses de Marseille) paraît donner des résultats satisfaisants, qui baisse la charge virale, diminue, en conséquence, la contagiosité et oriente le patient vers la guérison. Si ça marche effectivement, il faut foncer ! D'autant plus que ce traitement ne présente guère de danger, semble-t-il.  

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article