Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

CORONAVIRUS COVID-19 : AU REVOIR, PATRICK !

29 Mars 2020 , Rédigé par forumsi Publié dans #Coronavirus CoVid-19

Années 60 : des militants d’Occident. En haut, à gauche, souriant entre deux têtes, Patrick Devedjian

Années 60 : des militants d’Occident. En haut, à gauche, souriant entre deux têtes, Patrick Devedjian

Nous avons appris, ce 29 mars au matin, le décès de Patrick Devedjian, président LR du conseil départemental des Hauts-de-Seine, emporté par le CoVid-19. Et ce sont immédiatement des souvenirs de jeunesse qui sont revenus à la surface. Nous avions connu Patrick à Sciences-Po, en 1967, à l’époque d’Occident, dont il était l’un des plus redoutables militants. Nous conservons le souvenir d’un garçon athlétique et à la langue bien pendue, avec lequel nous nous rappelons avoir participé à plusieurs manifestations, dont deux restent nettement dans nos souvenirs : la première, au cri de « Viêt-Cong assassin ! », contre des étudiants communistes rassemblés près du boulevard Saint-Germain, et la seconde, en 1969, au cri de « la France renaîtra ! », sur les Champs-Elysées, après l’échec du référendum de De Gaulle sur la décentralisation. Non point que nous fussions gaullistes en quelque manière, mais nous considérions, en l’occurrence, que cet événement marquait la victoire des centristes, sionistes et américanolâtres, c’est-à-dire de gens dont la politique nous paraissait directement contraire aux intérêts de la France et de notre Europe. Nous nous rappelons que cette manif était emmenée par Jean-Gilles M., juché sur le toit d’une voiture et brandissant un drapeau tricolore : c’était fantastique ! Par la suite, Patrick s’est éloigné de nos milieux, mais ce qui reste pour nous, ce sont ces souvenirs d’une époque terriblement agitée et intéressante, où un mouvement comme Occident, animé par des personnalités hors du commun, a su poser les jalons d’une renaissance d’un nationalisme français ouvert à l’idée impériale européenne. Nous adressons notre salut le plus affectueux aux proches de notre camarade, et en particulier à son épouse, Sophie, dont la blondeur éclairait les cafés proches de la rue Saint-Guillaume où nous retrouvions les copains. Au revoir, cher Patrick ! Occident vaincra !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article