Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

HONNEUR ET FIDÉLITÉ : AU REVOIR, ROGER !

6 Février 2020 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

Plus d’un millier de personnes se pressaient dans la nef de l’église Saint-Roch à Paris

Plus d’un millier de personnes se pressaient dans la nef de l’église Saint-Roch à Paris

La cérémonie d’au-revoir à notre camarade Roger Holeindre, décédé il y a quelques jours (cf. notre article du 31 janvier), s’est déroulée le 6 février (quel symbole !) à 14 heures, en l’église Saint-Roch à Paris.

 

Disons-le tout net : cette cérémonie a été absolument…grandiose ! Elle ne l’aurait pas été plus si elle s’était déroulée à Saint-Louis des Invalides. D’autant que, ce dernier lieu étant maintenant un peu trop fréquenté par l’oligarchie cosmopolite, il eût fallu prendre le temps de le désinfecter avant de s’y réunir. Oui, il faudra que le peuple français se réapproprie Saint-Louis, tout comme Paris, d’ailleurs : en attendant, Saint-Roch convenait tout à fait pour l’hommage à notre camarade.

 

Mais pourquoi cette cérémonie fut-elle grandiose ? Tout d’abord à cause du nombre de participants : facilement plus d’un millier de personnes. Ensuite par la valeur humaine de ceux qui s’y trouvaient : de très nombreux combattants, avec leurs bérets rouges ou verts (dont celui de Jean-Marie Le Pen), le calot rouge de certaines troupes coloniales, leurs magnifiques décorations, les nombreux drapeaux rassemblés autour de l’autel. Tout cela formait un ensemble magnifique : c’était l’Empire français qui revivait, l’espace d’un hommage à l’un de ses plus fidèles serviteurs.

 

Fut aussi grandiose l’homélie prononcé, dans une langue éclatante (que ne parle plus les curés d’aujourd’hui), par un prêtre que nous ne connaissons pas, probablement un aumônier militaire, qui commença son intervention en rappelant que Roger avait été grièvement blessé à la tête en Indochine et en montrant la casquette trouée par les balles de notre camarade. Tout le reste de son intervention fut du même tonneau, montrant à quel point Roger fut un homme d’honneur et de fidélité, extrêmement populaire, non seulement en tant que combattant, mais aussi en tant qu’homme soucieux de faire ce qu’il fallait pour ceux dont il avait la charge, y compris certaines populations arabes d’Algérie qui l’adoraient.

 

On notera que ce prêtre a également rappelé que l'on était toujours sans nouvelles des quatre camarades de SOS Chrétiens d'Orient récemment disparus au cours d’une mission au Moyen-Orient. Les gras médias n'en parlent absolument pas : ces quatre-là seraient-ils moins intéressants que « Mila » ? C’est, hélas ! bien possible, car, dans notre malheureux pays, tel qu’il est aujourd’hui, il faut appartenir à certaines « communautés » pour intéresser la classe politico- médiatique. Oui, cher Roger, nous sommes bien d’accord, c’est l’une des choses qu’il faut changer, et vite : merci de nous inspirer ce qui doit être fait pour y parvenir, dans les plus brefs délais !

 

ForumSi 

 

PS : nous avons malheureusement raté l’intervention de Bruno Gollnisch. Nous le regrettons beaucoup (on peut en retrouver le texte sur son blog).

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article