Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

FORTES TENSIONS ENTRE LA FRANCE ET LA TURQUIE EN MÉDITERRANÉE ORIENTALE

11 Février 2020 , Rédigé par forumsi Publié dans #Après la Libye - à qui le tour

Quand ils ne parlent pas de « Mila », les gras médias se consacrent au 2019-nCoV et à sa progression, en Chine et ailleurs. Ils n’ont donc guère le temps, pensent-ils, de s’intéresser à la politique étrangère, et ils ont bien tort. Car les choses bougent en Méditerranée orientale et créent de fortes tensions, en particulier en Syrie et autour de la Libye. Commençons par la Syrie. Franc info, le 10 février à 23 heures, indiquait que, dans la région d’Idleb, l’Armée syrienne venait d’attaquer un poste turc, tuant plusieurs soldats ottomans et que, en représailles, les forces turcs s’étaient déchaînées contre des positions syriennes, « neutralisant » (les gras médias « français » utilisent le langage aseptisé de la propagande israélienne : en bon français, il faut lire « tuant ») une centaine (rien que ça !) de soldats d’Assad. Les choses ne vont certainement pas en rester là, car les forces syriennes n’ont aucune raison de tolérer sur leur sol une armée étrangère hostile, qui plus est lorsqu’il est parfaitement clair, comme c’est le cas maintenant, que cette armée étrangère n’est là que pour empêcher les troupes syriennes d’écraser ses petits protégés djihadistes. Et la Syrie n’est pas le seul pays où ce soutien se manifeste ouvertement. Il est également totalement flagrant dans le cas de la Libye, où Erdogan apporte un soutien remarqué au régime fantoche de Tripoli, nid de djihadistes divers et variés, en lutte contre l’homme fort de la Libye, le maréchal Haftar, lequel a lancé, il y a quelques semaines, une vaste offensive pour prendre le contrôle de la capitale libyenne. Haftar est appuyé par la Russie, qui appuie également Assad et l’on peut se demander combien de temps va encore tenir le pseudo-accord conclu il y a peu entre Poutine et Erdogan. Mais la Russie n’est pas la seule à soutenir Haftar. Celui-ci l’est également par le gouvernement français, pour une fois bien inspiré, et la presse turque, qui s’intéresse, elle, à la politique étrangère, se livre, depuis quelques jours, à de violentes attaques contre la France. C’est dans ce contexte d’extrême tension que le Charles-De-Gaulle, accompagné de plusieurs unités de notre flotte, a récemment appareillé pour la Méditerranée orientale, car il n’est de bonne diplomatie que celle qui est capable de montrer sa force. Et le peuple français n’est pas tenu au courant de tout ceci, alors que la situation peu gravement déraper à tout moment : c’est sidérant !

 

ForumSi 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article