Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

CORONAVIRUS COVID-19 : LE « PATIENT ZÉRO », C’EST LA MONDIALISATION !

1 Mars 2020 , Rédigé par forumsi Publié dans #Coronavirus CoVid-19

CORONAVIRUS COVID-19 : LE « PATIENT ZÉRO », C’EST LA MONDIALISATION !

Les camarades de CasaPound ont lancé, en Italie, une vaste campagne d’affichage sur le thème « Le patient zéro, c’est la mondialisation », soulignant ainsi cette évidence que, en affaiblissant les frontières, la mondialisation, entre autres calamités, a facilité la circulation des porteurs de virus, dont, bien entendu, ce CoVid-19 qui préoccupe tant les opinions publiques dans le monde en ce début 2020. Le « patient zéro », celui qui contamine les autres, c’est donc, très logiquement, la mondialisation elle-même.

 

Toujours très logiquement, si l’on veut freiner la propagation du virus, il convient donc de redonner du muscle aux frontières affaiblies par la subversion mondialiste. C’est ainsi que, lors d’une réunion des chefs de partis organisée par Philippe le 27 février, en vue de présenter la politique de son gouvernement contre l »épidémie qui s’annonce et de recevoir l’avis de ces chefs de partis, Marine Le Pen a réitéré son souhait d’un renforcement des contrôles aux frontières de notre pays. Et, comme d’habitude, ce souhait a déclenché un tir de barrage des petits valets de l’oligarchie cosmopolite.

 

C’est ainsi que Marisol Touraine, sur LCI, le 27 à 19 heures 15, a décrété que la demande de Marine Le Pen était totalement irrecevable, les frontières nationales ne correspondant pas à celles des zones infectées, beaucoup plus réduites, et compte tenu des stratégies de « contournement » que ne manqueraient pas de mettre en œuvre ceux qui voudraient absolument rentrer. Cette seconde affirmation, on la connaît déjà : c’est celle que mettaient en avant les immigrationnistes à l’époque où la Hongrie mettait en place sa « barrière anti-« migrants » ; et, contrairement à ce que disaient ces sceptiques de mauvaise foi, ladite barrière a parfaitement fonctionné, freinant très fortement l’invasion et protégeant l’ensemble de l’Europe contre celle-ci. Il en irait de même dans le cas de la diffusion du CoVid-19 par des porteurs de retour en France.

 

Quant à la première affirmation, elle n’est pas plus recevable. Il est logique, en effet, de renforcer les contrôles aux frontières nationales, la nation étant l’espace global où s’exerce la politique de santé mise en œuvre par le gouvernement : si l’on veut que cette politique soit efficace, il faut, logiquement, sanctuariser l’espace national par le contrôle aux frontières, au-delà desquelles s’exercent d’autres politiques de santé. De plus, il est évident que, s’il y avait des contrôles renforcé aux frontières, certains porteurs du virus auraient été immédiatement détectés, qui n’auraient pu contaminer leur entourage en retournant sur leur lieu d’habitation. Encore une fois, les contrôles frontaliers ne sont pas une solution-miracle, mais ils permettent de freiner la progression du mal, ce qui est déjà un résultat appréciable.

 

En refusant tout contrôle des frontières, les autorités républicaines font montre d’un sectarisme idéologique qui va à l’encontre de la sécurité sanitaire des Français. Et ce sectarisme donne de brillants résultats, puisque le ministre Véran a annoncé, le 28 au soir, que l’on en était à 57 cas de contamination en France, soit, disent les gras médias, une progression de 19 unités en 24 heures, et alors qu’il n’y avait qu’une douzaine de cas il y a encore trois jours. Les choses s’accélèrent et le gouvernement de l’oligarchie cosmopolite ne donne vraiment pas l’impression de vouloir protéger sérieusement les Français. Cette légèreté est inadmissible :

 

POUR LA SANTÉ DES FRANÇAIS, EXIGEONS LE CONTRÔLE AUX FRONTIÈRES !

 

ForumSi 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article