Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

ROGER HOLEINDRE ? PRÉSENT ! PRÉSENT ! PRÉSENT !

31 Janvier 2020 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

Roger Holeindre en 1973, lors d’un meeting du Front national

Roger Holeindre en 1973, lors d’un meeting du Front national

Nous avons appris avec beaucoup d’émotion, le jeudi 30 janvier, le décès de notre camarade Roger Holeindre, victime, à 90 ans, d’une crise cardiaque.

 

Nos lecteurs trouveront ci-dessous un article du Figaro rappelant les principaux événements de la vie, bien remplie ! de notre camarade. Pour ce qui nous concerne, nous mettrons en valeur ce que nous retenons avant tout d’un camarade que nous connaissions un peu et aimions énormément.

 

Roger, tout jeune adolescent, a commencé sa carrière de combattant en prenant possession de deux mitrailleuses allemandes, lors de la fin de la Dernière Guerre à Paris. L’essentiel de sa personnalité est dans cet acte, car Roger fut, d’abord et avant tout, un combattant. Un combattant qui s’illustra en Indochine et en Algérie, où, « béret rouge » emblématique, il paya de plusieurs années de prison son engagement au service de l’Algérie française.

 

Après la prison, le combattant devint, au début des années Soixante, un militant politique très populaire à l’extrême droite, où, après avoir activement participé à la campagne présidentielle de Tixier-Vignancour, il anima successivement le Front uni de soutien au sud Vietnam (on rappellera que, lors d’une manifestations du Front uni, Roger fut victime d’une tentative de lynchage par les maos), les Jeunesses patriotes et sociales, ainsi que, après Mai-68, diverses tables rondes où l’on croisait en particulier des anciens d’Occident et qui devaient déboucher, in fine, sur la création du Front national, dont Roger fut l’un des fondateurs.

 

Homme de convictions, nationaliste et, par conséquent, attaché à la justice sociale, Roger Holeindre, se démarquant également de certains parasites en considérant qu’il n’avait pas nécessairement à soutenir tout ce que faisait Israël, était aussi et logiquement attaché à l’ordre sociétal. Il fut donc profondément choqué de constater la pénétration du FN par un réseau homosexuel, ce dont il s’ouvrit à Jean-Marie Le Pen par une formule-choc : « Ton parti, c’est devenu la Cage aux folles ! »

 

Après quoi, il s’éloigna d’un Front national qui n’avait plus son assentiment. Car cet homme de fidélité considérait que son honneur pouvait l’obliger à des éloignements nécessaires. Honneur et fidélité : voilà qui résume une personnalité que nous n’oublierons pas et dont le courage continuera à nous guider !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article