Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

HAUSSE DES TARIFS D’EDF AU 1/6 : UN SCANDALE ABSOLU !

5 Juin 2019 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

HAUSSE DES TARIFS D’EDF AU 1/6 : UN SCANDALE ABSOLU !

Dans notre article du 13 septembre 2011, nous avions décrit le système ahurissant par lequel la CRE (Commission de régulation de l’énergie) demandait à EDF d’augmenter ses tarifs afin que de soi-disant « concurrents » fussent en mesure de proposer une offre compétitive. Nous avions alors souligné que cette scandaleuse façon de faire, destinée en principe à satisfaire une directive bruxelloise, constituait une véritable escroquerie à l’encontre du consommateur, celui-ci étant amené à payer l’électricité plus cher dans un cadre prétendument « concurrentiel » que dans celui de l’ancien monopole d’Etat.

 

Bien évidemment, les choses ne se sont pas arrangées depuis, bien au contraire. C’est ce que montre à l’évidence un article publié par Le Figaro économie daté des 1er et 2 juin sous le titre « Polémique autour des tarifs d’électricité ». Rappelant que « les tarifs réglementés d’EDF, auxquels sont abonnés 25 millions de foyers, augmentent de 5,9 % le 1er juin », cet article indique que, « (…) pour dynamiser la concurrence, la loi Nome votée en 2011 contraint EDF à revendre à ses concurrents un quart de l’électricité produite par ses 19 centrales nucléaires à un prix fixe ». On reste donc, comme il fallait s’y attendre, dans l’esprit des pratiques dénoncées par notre article de 2011, à savoir que l’on continue à soigner de prétendus « concurrents » pour leur permettre d’être soi-disant « compétitifs ».

 

De plus, d’après certaines informations, l’électricité ainsi vendue à « prix fixe » aux « concurrents » serait celle produite par les centrales nucléaires amorties, ce qui permettrait de peser sur ledit « prix fixe », rendu ainsi très avantageux pour lesdits « concurrents » et favorisant l’attractivité de leur offre. Dans ce système, le prix de revient par unité produite de l'électricité restante, celle qu'EDF va facturer à ses clients particuliers, est par contre artificiellement gonflé, puisqu'on a enlevé la part des centrales amorties. Et ce prix artificiellement gonflé va permettre de « justifier » en partie les 5,9 % de hausse facturés aux particuliers.

 

Mais la perversité de l’usine à gaz ainsi mise en marche pour facturer…l’électricité ne s’arrête pas là. En effet, les soi-disant « concurrents » d’EDF sont de plus en plus nombreux et de plus en plus obligés « de s’approvisionner sur le marché de gros de l’électricité, où les prix sont en hausse », nous dit Le Figaro économie, qui note que « les tarifs réglementés d’EDF, qui dépendent aussi à 30 % des prix de marché, sont aussi impactés », ce qui vient alourdir encore la facture payée par les particuliers. 

 

Comme on le voit, l’augmentation des tarifs du 1er juin n’a aucune justification sérieuse. Elle n’est due qu’au fonctionnement d’un système scandaleux mis en place soi-disant pour répondre à un impératif bruxellois de mise en concurrence des fournisseurs d'électricité. Comme d'habitude, l'Union européenne a bon dos, car il était certainement possible de mettre en place un système plus sain, voire même de défendre le maintien du monopole d’Etat, puisque celui-ci s’exerçait au bénéfice du consommateur. Si l’on ne l’a pas fait, n’est-ce pas parce que, parmi les petits copains qui dirigent les prétendus « concurrents », certains doivent grassement en profiter, qui n’existeraient s'ils ne bénéficiaient pas des tarifs préférentiels d'EDF…Raison de plus pour dénoncer ce système abject !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article