Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

SAHEL : HONNEUR AUX COMBATTANTS FRANÇAIS ET HONTE À LA RÉPUBLIQUE !

12 Mai 2019 , Rédigé par forumsi Publié dans #Honneur aux combattants français !

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux militaires français tués le 10 mai

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, les deux militaires français tués le 10 mai

Quatre otages, dont deux hommes de nationalité française, ont été libérés, le 10 mai, lors d’une opération menée par nos troupes dans le nord du Burkina Faso, où ces otages étaient retenus par un groupe djihadiste (cf. l’article ci-dessous). Deux militaires français, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, ont été tués au cours de cette opération. Notre camarade Sébastien de Boëldieu, responsable des relations extérieure de CasaPound, a publié un texte retraçant la carrière de ces deux combattants français :

 

« Cédric de Pierrepont, né en 1986, entre dans l’Armée en 2004, à 18 ans. Recrue d’exception, il termine en 2005 premier (sur quarante-sept candidats) de son cours de Brevet élémentaire. Il intègre par la suite la spécialité de fusilier marin. En réussissant son stage commando un an et demi plus tard, il est promu second maître. C’est en 2012 qu’il intègre le réputé commando Hubert, dont il prend les fonctions de chef de groupe commando en avril 2018. En 15 ans de service, le maître de Pierrepont est déployé en Méditerranée, au Levant et au Sahel - un théâtre d’opérations qu’il arpentait depuis le 30 mars dernier. Trentenaire pacsé et militaire émérite, il a, à de multiples reprises, été décoré pour ses états de service. Il a reçu une Médaille d’or de la Défense nationale, une médaille d’Outre-mer avec agrafes Sahel et Liban et une Croix de la Valeur Militaire.

 

Alain Bertoncello, né en 1991, entre dans la Marine Nationale en rejoignant l’école de maistrance le 14 février 2011. Un an plus tard, il choisit la spécialité de fusilier marin et réussit son stage commando la même année. Il passe ensuite cinq ans au sein du commando Jaubert, l’une des six autres unités de la Marine Nationale, obtient le brevet de nageur de combat en 2017 et rejoint en juillet 2017 le commando Hubert. Il a servi aux Seychelles, au Qatar, au Levant et au Sahel, dans lequel il se déploie également le 30 juin, comme Cédric de Pierrepont. À seulement 28 ans, le militaire, pacsé lui aussi, avait été décoré de la Médaille d’Outre-mer pour le Moyen-Orient ainsi que de la Médaille d’argent de la Défense nationale. ».

 

Au nombre des quatre otages libérés, il y avait, écrivions-nous plus haut, deux hommes de nationalité française, qui avaient cru intelligent de partir en excursion dans une zone infestée de djihadistes. Deux crétins inconscients, par conséquent, dont Le Figaro daté des 11 et 12 mai nous dit qu’ils étaient « en voyage de noce ». Et c’est pour ces pitres que sont tombés deux hommes de valeur : quel symbole de l'ineptie républicaine ! Mais Macron n’en a cure, puisque France info, le 11 à 16 heures, annonçait qu’il allait accueillir les deux crétins en question à Villacoublay. Alors que la discrétion s'imposait, au contraire, par respect pour les deux soldats tombés. Macron en fait toujours trop, mais est-il sûr que cela lui portera chance ?

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article