Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

GILETS JAUNES : UN ACTE XIX RÉUSSI, MALGRÉ LES INTIMIDATIONS GOUVERNEMENTALES

25 Mars 2019 , Rédigé par forumsi Publié dans #Gilets jaunes

GILETS JAUNES : UN ACTE XIX RÉUSSI, MALGRÉ LES INTIMIDATIONS GOUVERNEMENTALES

A la suite des incidents du 16, où la police de l’oligarchie cosmopolite avait, à l’évidence, laissé les Black blocs commettre de nombreuses dégradations (cf. notre article du 17), Macron et son gouvernement avaient entrepris de tirer parti de ces incidents pour discréditer le mouvement des Gilets jaunes, d’une part, et, d’autre part, annoncer diverses mesures destinées à garantir, nous disait-on, le soi-disant « ordre républicain », dont l’interdiction de manifester dans certains centre-ville, une forte augmentation des amendes pour les contrevenants, l’utilisation de drones de surveillance, l’emploi de produits marquants pour « tracer » les fauteurs de troubles, ou encore, last but not least, le recours inconsidéré à l’Armée pour défendre certains bâtiments, y compris face aux GJ.

 

Ce faisant, il s’imaginait sans doute que ces mesures allaient éventuellement fortement affaiblir la mobilisation pour l’Acte XIX. Eh bien, il en a été pour ses frais. En effet, d’après les chiffres de l’Intérieur donnés par CNews le 23 à 23 heures, il y a eu 40 000 manifestants sur l’ensemble du territoire, contre 30 000 la semaine précédente (cf. notre article du 17) : l’accroissement de la politique répressive a donc eu l’effet inverse de celui recherché. Certes, la mobilisation parisienne était sensiblement inférieure à celle de l’Acte XVIII (5 000, contre 10 000), mais celle de la province a été impressionnante, notamment à Lille, où Maxime Nicolle était présent, à Montpellier, à Lyon ou encore à Nice. Dans cette dernière ville, une septuagénaire a été grièvement blessée par une charge policière.

 

Cette blessée de Nice représente le seul événement grave à signaler. Pour le reste, il n’y a eu que des incidents classiques avec les forces de désordre républicaines. Il faut dire que les Black blocs étaient absents : il n’y a donc pas eu de dégradations comme lors de l’Acte XVIII, dont le seul objectif, comme l’on sait, est de discréditer les Gilets jaunes et de donner au gouvernement des arguments pour justifier sa politique répressive. Malgré l’absence des Black blocs, qui -comme c’est bizarre- ne sont JAMAIS arrêtés ni blessés, la répression a fonctionné, bien entendu : 65 000 policiers étaient présents (pour 40 000 manifestants !), qui ont procédé à 233 interpellations, dont 63 à Paris. On signalera qu’il y avait eu, avant les manifestations, 8 500 arrestations préventives, rien que ça !

 

Quoiqu’il en soit, ce qui apparaît clairement, une fois de plus, c’est que, bien loin d’être affaibli, le Mouvement est plus vigoureux et combatif que jamais. Et aussi plus nécessaire que jamais, face à une oligarchie cosmopolite dont le valet Macron continue son bras de fer avec les Gilets jaunes, laissant pourrir la situation et montrant ainsi son parfait mépris du peuple français. C’est la raison pour laquelle il faut continuer à soutenir fermement le mouvement des Gilets jaunes, en l’amenant le plus rapidement possible à réunir ses manifestations autour des trois mots d’ordre dont nous avons justifié la nécessaire prééminence dans l’article ci-dessous et que l’on peut résumer de la façon suivante :

 

NOUS EXIGEONS :

 

1-LE RIC !

2-LA SÉPARATION DU CRIF ET DE L’ETAT !

3-UNE POLITIQUE IDENTITAIRE, ÉCONOMIQUE ET SOCIALE AU SERVICE DES FRANÇAIS !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article