Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

GILETS JAUNES : VIVE LA LIBERTÉ DE PENSÉE DES FRANÇAIS DANS LEUR PROPRE PAYS !

21 Février 2019 , Rédigé par forumsi Publié dans #Gilets jaunes

GILETS JAUNES : VIVE LA LIBERTÉ DE PENSÉE DES FRANÇAIS DANS LEUR PROPRE PAYS !

 

Après le gros « flop » républicain de la place de la République (cf. notre communiqué du 20), on attendait avec impatience les déclarations de Macron lors de sa présence obligatoire au dîner du CRIF du 20 février. Et l’on n’a pas été déçu ! On trouvera ci-dessous un article de 20minutes.fr donnant l’essentiel de ses déclarations. Nous en retiendrons les deux points les plus importants, à savoir l’assimilation de l’antisionisme à l’antisémitisme, d’une part, et la demande d’interdiction du Bastion social, d’autre part.

 

Concernant l’assimilation de l’antisionisme à l’antisémitisme, qui est une atteinte évidente et gravissime à la liberté d’expression, puisque, quoiqu’on nous raconte, elle mettra un frein à toute critique de la politique israélienne, Macron aurait osé indiquer, paraît-il, qu’il avait demandé l'aval de Netanyahou, qui aurait bien évidemment exprimé son contentement : ce faisant, si cette information est exacte, Macron a humilié la France ! Il est inadmissible, en effet, qu’un président français aille ainsi, comme un petit garçon, quémander l’accord d’un chef de gouvernement étranger à propos d’une mesure qu’il a décidé de prendre. Mais, que cette information soit exacte ou pas, ce qui est indéniable, c’est que Macron, une fois encore, a cherché à complaire au gouvernement israélien, dont la politique criminelle à l’encontre du peuple palestinien est pourtant une calamité qui ronge l’équilibre des relations internationales : la décision de Macron concernant l’antisionisme est donc inacceptable !

 

Tout comme est totalement inacceptable la seconde décision de Macron, qui demande l'interdiction de trois organisations : le Bastion social et deux micro-organismes qui ne sont évidemment là que pour faire de la figuration et donner l’impression que l’on assiste à une offensive républicaine contre une dangereuse nébuleuse responsable de la prétendue « résurgence de l’antisémitisme ». Mais c'est bien entendu le Bastion qui est ici visé, et personne d’autre. Comme le verront ceux de nos lecteurs qui se reporteront à l’ensemble des articles que nous avons publiés sous la rubrique « Bastion social », la République n'a jamais pu supporter le développement fulgurant de cette très dynamique organisation, très prisée des jeunes, et aussi très populaire, car il s’agit, non seulement d’un mouvement politique, mais aussi d’une authentique organisation d’aide aux Français en difficulté, de plus très impliquée, dès le début, dans le mouvement des Gilets jaunes. En demandant son interdiction, Macron espère donc se débarrasser d’un mouvement qui gêne terriblement la République et est très mal vu de ses patrons de l’oligarchie, car très favorable à la cause palestinienne.  

 

Tout ceci est extrêmement grave et appellerait bien entendu une réaction rapide et cinglante du Rassemblement national, qui ne devrait pas tolérer que l’on menace ainsi l’existence d’un mouvement nationaliste français parfaitement honorable. Mais la réaction tarde à venir, comme trop souvent…Heureusement, les Français, quant à eux, ont bien compris ce qui se passait, qui ont largement boycotté les ridicules rassemblements contre le prétendu « antisémitisme » de mardi dernier et qui peuvent facilement se retrouver autour de quelques mots d’ordre de bon sens :

 

À BAS LA TYRANNIE ! VIVE LE BASTION SOCIAL ! VIVE LA FRANCE ET LA PALESTINE !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article