Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

GILETS JAUNES : FACE À L’OLIGARCHIE COSMOPOLITE, LE SOULÈVEMENT DES FRANÇAIS

24 Janvier 2019 , Rédigé par forumsi Publié dans #Gilets jaunes

Six-Février 34 : déjà des Gilets jaunes contre ceux qui exploitent et trahissent la France

Six-Février 34 : déjà des Gilets jaunes contre ceux qui exploitent et trahissent la France

Dans notre article du 3, nous notions que l’interpellation d’Eric Drouet était dans la droite ligne de l’intervention provocatrice du 31 décembre de Macron, qui s’était permis de traiter les Gilets jaunes de « foule haineuse ». Il convient de revenir plus en détail sur cette intervention proprement ahurissante. De celle-ci, dont on trouvera l’intégralité grâce au lien ci-dessous, on retiendra le passage suivant, particulièrement significatif :

 

« (…) je dois le dire, j’ai vu ces derniers temps des choses impensables et entendu l’inacceptable. Nous ne vivons libres dans notre pays que parce que des générations qui nous ont précédé, se sont battues pour ne subir ni le despotisme, ni aucune tyrannie. Et cette liberté, elle requiert un ordre républicain ; elle exige le respect de chacun et de toutes les opinions ; que certains prennent pour prétexte de parler au nom du peuple - mais lequel, d’où ? Comment ? Et n’étant en fait que les porte-voix d’une foule haineuse, s’en prennent aux élus, aux forces de l’ordre, aux journalistes, aux juifs, aux étrangers, aux homosexuels, c’est tout simplement la négation de la France ! »

 

Il apparaît donc que, pour M. Macron, président de la République prétendument « française », la « négation de la France » consiste à s’en prendre « aux Juifs, aux étrangers, aux homosexuels », ainsi qu’« aux élus, aux forces de l’ordre, aux journalistes ». On notera que la première de ces deux catégories, sous réserve d’y ajouter les francs-maçons, ressemble curieusement à ce que Charles Maurras, dans « Mes Idées politiques » (un ouvrage publié peu avant la Dernière Guerre et régulièrement réédité depuis), appelait les « quatre Etats confédérés », étant précisé que Maurras ne mentionnait pas les « homosexuels », ou plutôt les LGBT, peu en vogue à l’époque où il écrivait, mais les « protestants », dont le rôle est probablement moins important aujourd’hui.

 

LE COMBAT DES GILETS JAUNES, C’EST LE COMBAT POUR LA FRANCE !

 

Maurras estimait que les « quatre Etats confédérés » constituaient une oligarchie représentant un pouvoir plus ou moins occulte, mais tout à fait réel et totalement central, exerçant une autorité incontestée sur la République, son idéologie, ses hommes et ses institutions. En reprochant aux Gilets jaunes de s’en prendre, d’après lui, aux quatre Etats confédérés remis au goût du jour, ce qui, toujours d’après lui, constituerait une « négation de la France », Macron ne reconnaît-il pas implicitement que l’oligarchie identifiée par Maurras est toujours bel et bien au centre du pouvoir républicain ?

 

Une oligarchie à laquelle il convient, bien entendu, d’adjoindre ceux qui la servent avec zèle (parce qu’ils en tirent des avantages financiers parfois non négligeables), à savoir la seconde catégorie mentionnée ci-dessus, comprenant « les élus, les forces de l’ordre et les journalistes ». Si l’on fait le total de l’oligarchie et de ces valets, on ne doit guère dépasser 600 000 personnes, auxquelles on ajoutera quelques 6 millions d’immigrés, qui ne font pas partie de l’oligarchie, mais que celle-ci utilise comme armée de réserve, par exemple pour polluer les manifestations de Gilets jaunes en pillant les boutiques, ou bien pour tirer au LBD contre ces mêmes manifestations. Au grand maximum, l’oligarchie, ses valets et son armée de réserve immigrée représentent donc une population de 7 millions de personnes.

 

Et en face ? Eh bien, en face, puisque l’on nous dit que la population vivant en France est aujourd’hui de 66 millions d’habitants, il y a environ 59 millions de Français. Soit une masse énorme dont le comte de Paris, disparu le 21, disait que la « soi-disant élite », c’est-à-dire l’oligarchie, lui avait supprimé ses emplois et l’empêchait de manifester pacifiquement pour sa dignité. Car c’est l’oligarchie qui a entraîné la France et son peuple dans la catastrophe de la mondialisation, qui a saccagé notre économie et détruit nos emplois, mais permis à cette même oligarchie de s’enrichir encore plus. C’est contre cette situation insupportable que le peuple français se soulève aujourd’hui. Car, face à une oligarchie largement étrangère et totalement cosmopolite, qui exploite et trahit la France, le mouvement des Gilets jaunes n’est rien que le combat des Français désireux d’en finir avec l’exploitation et la trahison, et de rendre sa grandeur à la Nation et la dignité à son Peuple. Comme le disait Nasser au moment de la révolution nationale égyptienne :

 

« RELÈVE LA TÊTE, MON FRÈRE, CAR LES JOURS D’HUMILIATION SONT PASSÉS ! »     

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article