Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

GILETS JAUNES : LE BOXEUR ET LE COMMISSAIRE…

10 Janvier 2019 , Rédigé par forumsi Publié dans #Gilets jaunes

C’est le mur de la honte de tous les Gilets jaunes salement blessés par la police républicaine qui a provoqué la violente réaction de Christophe Dettinger

C’est le mur de la honte de tous les Gilets jaunes salement blessés par la police républicaine qui a provoqué la violente réaction de Christophe Dettinger

Dans notre article du 7 sur l’Acte VIII des Gilets jaunes, nous estimions que ce qui resterait avant tout de cette journée d’action serait l’intrusion de manifestants dans le ministère de Griveaux à l’aide d’un engin de chantier. Eh bien, nous nous trompions, car ce qui a été retenu, en définitive, c’est l’action d’un ancien champion de boxe, qui s’est rudement rué sur un groupe de gendarmes, action dont la vidéo a connu un vif succès sur le Web.

 

De cette action, le boxeur en question, Christophe Dettinger, s’est expliqué dans la vidéo ci-dessous, avant de se rendre aux autorités de la lamentable République. Christophe Dettinger aime la France et les Français. Il a participé à tous les Actes du samedi. Il a vu des camarades gazés, sérieusement blessés, et, lors de la manif du 5, il en a eu assez et a décidé de réagir. Il s'est attaqué à mains nues à un membre des forces de l’«ordre » lourdement armé et protégé. Cela dénote un courage que n'a pas eu le commissaire de police de Toulon, récemment décoré de la légion d'honneur, lequel a frappé à plusieurs reprises au visage un Gilet jaune que d'autres flics tenaient plaqué contre un mur.

 

Ce lâche commissaire de police ne risque rien, ou pas grand-chose, semble-t-il. Ce n'est pas le cas de Christophe, qui mérite notre plus total soutien, d’autant plus que son maintien en détention a été décidé le 9 en fin de soirée ! Comme d’habitude avec la République communautaire et sectaire, il y a donc deux poids et deux mesures. Car le cas du commissaire de Toulon n’est pas le seul à retenir l’attention. Qu’en est-il, en effet, de Benalla, le boxeur du 1er mai ? Et des vaillants chevaliers du flashball, qui tirent au visage, crèvent les yeux et saccagent les traits des manifestants ? La République, comme d’habitude, se vautre dans l’indignité et Dettinger mérite notre total soutien !

 

A propos de ce dernier, nous signalerons, pour conclure, que l’un de correspondants  s'est étonné que les « patriotes » soutiennent ainsi un « Gitan ». Mais Christophe Dettinger n'en est pas un. C'est un « Yéniche », c'est-à-dire un membre des « gens du voyage » issu d'un groupe ethnique d'origine allemande installé en France depuis plusieurs siècles. Si nos souvenirs sont bons, il y avait d'ailleurs à Ordre nouveau un camarade appartenant à ce même groupe des Yéniches. Il n'y a donc aucune contradiction entre être patriote et soutenir Dettinger. CQFD.

 

ForumSi

GILETS JAUNES : LE BOXEUR ET LE COMMISSAIRE…

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article