Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

ATTENTAT « DÉJOUÉ » À VILLEPINTE ET OPÉRATION POLICIÈRE À GRANDE-SYNTHE : MAIS AU FAIT, À QUI TOUT CELA PROFITE-T-IL ?

6 Octobre 2018 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

Villepinte : les Moudjahidines du peuple en meeting

Villepinte : les Moudjahidines du peuple en meeting

Le mardi 2, l’ensemble des gras médias nous gratifiaient de commentaires élogieux sur la « vaste opération antiterroriste » menée à Grande-Synthe, dans le Nord, en liaison avec un attentat déjoué, en juin dernier, contre un meeting des Moudjahidines du peuple à Villepinte. Que faut-il penser de ces deux « informations ».

 

Le meeting de Villepinte, tout d’abord. Chaque année se tient, à Villepinte, un grand rassemblement des Moudjahidines du peuple, une organisation iranienne gauchiste de lutte armée contre le régime de Téhéran. En juin dernier, d’après nos gras médias, ledit régime a décidé de réagir et l’un de ses diplomates aurait remis des explosifs à un couple d’Iraniens qui devaient commettre un attentat à Villepinte. Fort heureusement, nous dit-on, cet attentat n’a pas eu lieu, les services français ayant réussi à le « déjouer ».

 

Peut-être, peut-être…mais creusons un peu les choses. Quel avantage le régime iranien avait-il à commettre un tel attentat, qui allait inévitablement lui être imputé, ce alors même qu’il essaie de maintenir l’accord sur le nucléaire et de contourner les sanctions américaines en s’appuyant sur l’Europe, et sur la France en particulier ? Mais les gras médias ont une réponse toute trouvée : cette opération aurait en fait été commanditée par les « durs » du régime iraniens, qui souhaitaient ainsi mettre en difficulté l’actuel président « modéré » de la République islamique.

 

Peut-être, peut-être, dirons-nous encore une fois, mais continuons à creuser. Qui a permis aux services français de « déjouer » ce fameux attentat aux motivations si complexes ? C’est une « source israélienne » nous dit Le Figaro du 4. Ah bon, les « durs » de Téhéran sont nuls au point de n’avoir pas été capables de tenir un projet d’attentat hors de la vigilance sioniste ? Ou alors, encore plus fort, ils auraient volontairement informé les services sionistes pour que ceux-ci préviennent les services français, afin de mettre en difficulté le président iranien sans avoir besoin pour cela de commettre effectivement un attentat ? Tout ceci paraît tellement tordu que ça n’est guère crédible.

 

MACRON, VALET DE NETANYAHOU

 

Mais alors, si les Iraniens ne sont pas en cause, qui avait donc intérêt à monter un soi-disant « projet d’attentat », afin d’en informer les services français pour mettre les Iraniens en cause. Qui, sinon ceux qui veulent absolument voir l’Europe s’éloigner de Téhéran, considérée comme leur ennemi numéro un, à savoir les Israéliens ? C’est l’hypothèse la plus plausible, dès lors que s’est dégonflée la baudruche d’un règlement de compte entre Iranien. Dans cette affaire, les services français auraient ainsi été complètement manipulés par le Mossad, qui s’est évidemment donné le beau rôle en « informant » les Français du projet d’attentat. Le tout enrobé dans une sauce un peu compliquée, pour qu’on y croit, puisque, comme le relève Le Monde daté du 4, le soi-disant projet d'attentat contre les Moudjahidines du peuple aurait été identifié par les services français après de longues investigations menées « en lien avec certains partenaires étrangers, notamment israéliens, belges, allemands et albanais. » « Israéliens », on n'est évidemment pas étonné, mais « albanais », voilà qui est pour le moins surprenant !

 

On peut donc imaginer, par exemple, les services français demandant à nos « amis » albanais de valider les informations en provenance de nos « amis » israéliens : ça c'est du renseignement, il n’y a pas de doute ! Comment ne pas croire à une énième pitrerie républicaine, où nos services ont été manipulés, en vue d’obtenir une détérioration de nos relations avec l’Iran ? Quant à la « cible » visée par le soi-disant projet d’attentat, elle appelle également quelques commentaires et en particulier deux questions : est-il normal qu'une organisation terroriste étrangère comme les Moudjahidines du peuple, en lutte armée contre la République d'Iran, soit autorisée à tenir de gigantesques meetings en France ? Sommes-nous à ce point inféodés à la politique israélienne ? La droite nationale aurait intérêt à poser ces questions, si elle veut qu’on la croie lorsqu’elle s’affirme soucieuse d’indépendance nationale.   

 

Quant à l’énorme opération (200 policiers mobilisés) du 2 contre des associations chiites de Grande-Synthe, les gras médias avouent sans vergogne que l’on a profité de l’attentat « déjoué » pour faire d’une pierre deux coups, en prenant prétexte de l’affaire de Villepinte pour intervenir contre les chiites du Nord, qui ont le défaut impardonnable d’être hostile à la politique sioniste. Mais cet acharnement contre les chiites est particulièrement choquant. Sont-ce des chiites, en effet, qui ont commis les massacres du 13 novembre 2015 à Paris ? Comment se fait-il que l'on s'acharne ainsi contre les chiites, alors que les terroristes salafistes ont droit à bien des égards ? En quoi défend-on ici les intérêts de la France et de l'Europe ?

 

Tout comme le projet d’attentat « déjoué », l’énorme opération anti-chiite de Grande-Synthe -qui a glorieusement débouché sur…trois gardes à vue !- a entraîné une détérioration de nos relations avec l’Iran, ce qui était bien évidemment l’objectif recherché par ceux qui manipulent les services secrets français. Ceux-ci, qui ont été incapables de prévoir les tueries du 13 novembre 2015, auraient découvert un projet d'attentat contre un grand meeting de ces terroristes authentiques que sont les Moudjahidines du peuple : qui peut croire une chose pareille ? La vérité est que l’attentat soit disant « déjoué », tout comme la ridicule opération de Grande-Synthe, ne servent que les intérêts israéliens, ce qui confirme que, comme certains agents des services français l'affirment depuis des années, ceux-ci sont totalement tombés sous l'influence du Mossad depuis Sarkozy. Alors, la libération de nos services, c'est pour quand ?

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article