Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

« MIGRANTS » : DE L’AFFAIRE DES « RÉFUGIÉS » DE CATANE À L’AUBERGE ESPAGNOLE

28 Août 2018 , Rédigé par forumsi Publié dans #Halte à l'invasion de l'Europe !

Espagne, réveille-toi !

Espagne, réveille-toi !

Arte, le 26 août à 19 heures 45, a donné deux séries d'informations intéressantes. La première concernait l'Italie, où les « réfugiés » de Catane (cf. notre article du 26) ont finalement pu débarquer, un accord ayant été trouvé pour les répartir entre le Vatican (le donneur de leçons va donc, pour une fois, aller au charbon), l'Irlande et l'Albanie. C'est évidemment une mauvaise décision, qui va encourager de nouvelles arrivées. Il est dommage que Salvini n'ait pu mettre à exécution sa menace de raccompagner en Libye les « migrants » bloqués dans le port de Catane, seule solution acceptable vis-à-vis de gens que ceux qui les manipulent incitent à forcer systématiquement les frontières de l'Europe.

 

Salvini, qui semble être soumis à une pression déstabilisatrice de la part de Di Maio (lequel lui a fait comprendre qu’il ne pourrait soutenir « bien longtemps » sa position « intransigeante »), est par ailleurs la cible d'une offensive judiciaire : un juge l'a inculpé de « séquestration » des « migrants » de Catane. Mais le vice-président du Conseil n'en a cure, qui met en avant le soutien massif dont il bénéficie de la part des Italiens, en tant que ministre de l’Intérieur (on en profitera pour rappeler que Salvini est d’ailleurs aussi populaire en France qu’en Italie, ce qui en dit long sur l’opinion de nos peuples à propos des politiques migratoires menées depuis des décennies).

 

L'autre nouvelle donnée par Arte le 26 août concernait l'Espagne, laquelle est maintenant le point d'entrée principal de l’invasion en Europe, puisque plus de 20 000 « migrants » y ont débarqué depuis l'arrivée au pouvoir de ces immigrationniste forcenés que sont les gens du PSOE. Arte explique que cette politique d'« accueil » massif est possible parce que l'extrême droite espagnole est faible, au moins pour l'instant. La conclusion qui s'impose est donc évidente : si l'on veut une Europe respectée, il faut, partout, une extrême droite forte, y compris, bien entendu, au-delà des Pyrénées : Espagne, réveille-toi !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article