Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

« PLAN BANLIEUE » : L’ORDRE RÉPUBLICAIN RÈGNE À MARSEILLE…

23 Mai 2018 , Rédigé par forumsi Publié dans #La République patauge dans le crime

« PLAN BANLIEUE » : L’ORDRE RÉPUBLICAIN RÈGNE À MARSEILLE…

Au moment même où Macron annonçait, sans le dire, un énième « plan », parfaitement inutile, en faveur des soi-disant « banlieues », on apprenait les événements gravissimes survenus le lundi 22 à Marseille, dans le quartier dit « sensible » de la Busserine, où, comme le relate l’article ci-dessous, un commando d’une dizaine d’hommes armés de kalachnikovs est venu faire une démonstration de force, émaillée de nombreux coups de feu, vraisemblablement pour manifester sa supériorité face à un autre gang, avec lequel il est en rivalité pour le contrôle de ce haut lieu du trafic de drogue, depuis longtemps abandonné par la République à la racaille organisée et lourdement armée.

 

Les habitants de ce malheureux quartier, à juste titre indignés par cette démonstration de force, ayant fait appel aux forces policières républicaines, celles-ci ont été obligées d’intervenir, et ont fait preuve d’un comportement lamentable, se laissant bloquer par les véhicules des racailles, jusqu’à ce qu’un policer se décide enfin à faire feu, provoquant, nous dit-on, la fuite du commando. On se demande bien ce qui a pu provoquer cette fuite, tant la force était visiblement, non pas du côté de la loi, mais de celui du commando de racailles. Quand on lit l’article ci-dessous, on éprouve un sentiment de malaise, tant on a l’impression que les flics ne voulaient surtout pas faire de mal aux membres du commando, à l’exception du fonctionnaire qui a tiré, qui n’était visiblement pas au courant du modus vivendi qui, semble-t-il, s’est instauré entre les soi-disant forces de l’« ordre » et ceux qu’elles devraient mettre hors d’état de nuire.

 

Tout ceci est totalement scandaleux et confirme, une fois de plus, qu’il existe, à certains endroits, des relations coupables entre les gangs de trafiquants et la police républicaine. Sur cette affaire de Marseille, il faut une enquête et sanctionner violemment ceux qui, à l’évidence, se sont laissés faire, alors qu’ils auraient dû réagir énergiquement, dès lors qu’ils étaient au contact du commando. Macron a annoncé que des forces supplémentaires allaient être affectées à Marseille. Mais cela ne suffit pas : il faut, comme nous venons de l’écrire une enquête approfondie et des sanctions exemplaires, tant ces faits sont totalement inacceptable. Et puis, il faut mettre en œuvre les mesures qui permettraient d’avancer sérieusement vers une solution à long terme de ce problème de la criminalité dans les « banlieues », que les républicains osent maintenant appeler « quartiers populaires » (quel mépris pour le peuple français, le vrai !). Pour y parvenir, il y a sept mesures à mettre en œuvre, que nous avons déjà listées dans notre article du 29 avril, et que nous nous faisons un plaisir de rappeler ci-dessous :

 

1-ratissage intégral des soi-disant « zones de non-droit », lâchement abandonnées par la République aux racailles ;

2-expulsion immédiate de tous les étrangers en situation irrégulière ;

3-rétablissement de la double-peine, lâchement abandonnée par le pitre Sarkozy ;

4-déchéance de la nationalité française pour les immigrés ayant bénéficié du soi-disant « droit du sol » impliqués dans des affaires criminelles, suivie de leur expulsion ;

5-mise en place d’un contrôle solide de nos frontières ;

6-réarmement du peuple français, qui fut un grand peuple combattant et dont une large partie ne sait plus, aujourd’hui, ni se battre, ni utiliser une arme à feu (ce qui était évidemment le résultat recherché par la République castratrice) ;

7-lancement d’une politique d’inversion des flux migratoires, seule capable de rendre au peuple français sa sécurité et le respect de son identité.

 

Tout le reste n’est que de la manipulation républicaine, qui ne donnera jamais aucun résultat !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article