Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

SITUATION DE LA SNCF : IL FAUT DEMANDER DES COMPTES AUX RESPONSABLES ET REFUSER TOUTE PRIVATISATION !

15 Mars 2018 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

SITUATION DE LA SNCF : IL FAUT DEMANDER DES COMPTES AUX RESPONSABLES ET REFUSER TOUTE PRIVATISATION !

Le 7 mars à 9 heures, sur Europe 1, Guillaume Pépy, président de la SNCF, a indiqué que la situation dégradée de l’entreprise était due au poids de sa dette et a eu l’audace d’ajouter ce qui suit :

 

« La dette de la SNCF est de 47 milliards d’euros ; elle est due aux investissements pour le TGV ; on n'avait pas les moyens de les financer, alors, on a emprunté ».

 

Ces très franches déclarations appellent une remarque et une question :

 

-une remarque : le « statut » des cheminots, que les gras médias mettent systématiquement et démagogiquement en avant à chaque fois qu’il est question de la situation de la SNCF, n'est donc pour rien dans cette situation ;

-une question : va-t-on un jour demander des comptes aux responsables de la dette faramineuse de la SNCF, ceux qui ont poussé au « tout TGV » alors que les moyens de financement faisaient défaut ?

 

Ce qui est clair, en tout cas, c’est que toute cette agitation autour de la société ferroviaire n’a qu’un objectif : habituer les Français à l’idée d’une privatisation, puisque, comme nous le notions dans notre article du 2, la seule mesure importante du plan gouvernemental concernant la SNCF est celle qui prévoit sa transformation en société nationale à capitaux publics, permettant l’ouverture ultérieure à des capitaux privés. On peut parier qu’avant celle-ci, on demandera aux Français financer la remise en bonne forme de l’entreprise, et que celle-ci ne sera vendue -à un prix modique- aux capitaux privés qu’une fois sa rentabilité assurée.

 

On se retrouvera ainsi dans la situation qui est aujourd’hui celle des aéroports de Paris, que le gouvernement se prépare à brader aux intérêts privés alors qu’ils sont parfaitement rentables. Et il y a un ministre (Lemaire ? nous n’avons plus la déclaration en cause sous les yeux) qui ose justifier l’opération en disant que « la vocation de l’Etat n’est pas d’encaisser des rentes ». Non, n’est-ce pas, la vocation de l’Etat est de demander aux Français de renflouer des entreprises publiques, qui viendront ensuite enrichir des capitalistes auxquels elles auront été vendues à prix d’ami, non sans d’intéressants retour financiers en faveur des politiciens républicains, comme il se doit.

 

Car c’est comme ça, n’est-il pas vrai, que ces gens-là fonctionnent. Allons-nous le tolérer encore longtemps ? Exigeons des comptes à propos de la gestion de la SNCF ! Et refusons la privatisation des entreprises financées par le peuple français : ces entreprises font partie de la richesse nationale et doivent y rester !          

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article