Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

CALAIS ET LES « MIGRANTS » : MACRON CAPITULE DEVANT THERESA MAY

20 Janvier 2018 , Rédigé par forumsi Publié dans #"Migrants" : le scandale de Calais

CALAIS ET LES « MIGRANTS » : MACRON CAPITULE DEVANT THERESA MAY

Macron a été reçu en Grande-Bretagne, le 18 janvier, par Theresa May, essentiellement pour parler de la situation désastreuse de Calais (cf. notre article du 28 novembre dernier). Et comme on pouvait s’y attendre, il n’a rien obtenu d’important de la part du Premier britannique, sinon 50 millions d’euros (information donnée le 18 à 19 heures 45 par Arte) pour renforcer notre contrôle des « migrants ». La République est en effet très fière d’être la gardienne efficace de la frontière anglaise, qui, si l'on a bien compris, se trouve aujourd’hui à…Calais ! Comme en 1939, et vraisemblablement en raison des mêmes connexions communautaires et sectaires, la minable République suit en effet les ordres de Londres comme un petit caniche obéissant, alors que la solution est, à l’évidence, de laisser partir pour la Grande-Bretagne, ces « migrants » que la République n’a pas voulu empêcher d’entrer en France. Rappelons en effet que le Royaume-Uni est intégralement responsable de la situation, puisqu’il dit refuser l’afflux de migrants tout en les attirant, la « législation » britannique permettant aux sans-papiers de travailler…Nous n’avons pas à supporter une telle incohérence ! Car, pendant que la République ne fait rien ou laisse faire, les Français doivent faire face par eux-mêmes à l’arrogance des « migrants » et de ceux qui les encadrent. Là encore, on attendait Macron, non sur ses discours et postures, mais sur ses résultats, qui n’ont pas été à la hauteur des enjeux, une fois de plus !

 

Il est en effet ahurissant que, en vertu de l’accord débile du Touquet signé en 2003 par le Sarkozy, la France soit chargée de défendre la frontière britannique à Calais. Calais, ville totalement sinistrée à cause de cet accord du Touquet que Macron aurait dû remettre intégralement en question lors de sa visite à May. Mais non, il ne l'a pas fait, et est même allé jusqu'à quémander l'aide britannique à propos des questions de Défense. Comment va-t-on bâtir une Défense européenne si l'on continue ainsi à se pendre aux basques britanniques après le Brexit ? Tout ceci est lamentable, mais guère étonnant. Le 17 janvier, Macron s'est couché devant les gauchistes de NDDL. Le 18 janvier, il se couche devant la May. On attend la suite avec angoisse, car la machine républicaine à détruire la France semble plus que jamais en pleine forme !

 

Et pourtant, les gras médias osent nous parler de la « fermeté » de Macron à propos des « migrants ». Une « fermeté » qu’il aurait montrée, paraît-il, lors de sa visite du 16 à Calais (cf. l’article ci-dessous). Ladite « fermeté » a commencé par une visite à un centre d'accueil, où Macron a serré la main de « migrants » dont la plupart étaient, sans aucun doute, entrés illégalement en Europe. Drôle de début pour une politique de « fermeté »...On rappellera que, quelques jours auparavant, les gras médias nous avaient cassé les oreilles et les yeux avec un projet de circulaire de Collomb, destiné à autoriser un « tri » dans les centres d'accueil, pour distinguer ceux qui sont susceptibles de bénéficier du droit d'asile des autres, l'idée étant d'accélérer l'expulsion (toujours très théorique...) des seconds. Mais, pour trier facilement, encore faut-il avoir une liste des pays « sûrs », dont les ressortissants seraient, par hypothèse, expulsables immédiatement. Devant les réactions hostiles des canailles grassement payées des « associations », le gouvernement a renoncé à établir une telle liste. Tout ceci montre que, loin d'une réelle fermeté, on est en train de nous jouer une pièce de théâtre où chacun -Macron, le gouvernement, les associations, les « migrants », etc.- joue un rôle prédéfini et prend les postures que l'on attend de lui. Ces « postures » sont des impostures : dénonçons-les sans relâche !

 

Ce que nous attendons, en effet, ce ne sont pas des discours ou des postures soi-disant « fermes », ce que nous attendons, ce sont des actes et des résultats !

 

ForumSi 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article