Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ForumSi

L’HOMMAGE À JOHNNY OU LE JOUR OU LE PEUPLE FRANÇAIS S’EST RÉAPPROPRIÉ PARIS

10 Décembre 2017 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

L’HOMMAGE À JOHNNY OU LE JOUR OU LE PEUPLE FRANÇAIS S’EST RÉAPPROPRIÉ PARIS

L’hommage à Johnny Hallyday qui s’est déroulé le matin du 9 décembre a certes été marqué par les habituelles gesticulations républicaines, dont l’allocution de Macron, pas si mauvaise que ça d’ailleurs (tout comme la messe qui a suivi), avec les inévitables vedettes du showbiz qui se mettent en avant (on aura toutefois noté la grande discrétion de Sylvie Vartan, ce qui ne nous étonne guère). Mais là n’est pas l’important. L’important, c’est la foule immense qui a accompagné le chanteur pour son ultime voyage. Dans son reportage, TF1 évaluait cette foule à un million d’individus. Nous ne savons pas si c’est exact, mais il y avait facilement plusieurs centaines de milliers de personnes. Et pas n’importe qui : il s’agissait de notre peuple, celui de la « France périphérique », qui se réappropriait Paris, sa capitale, que la République vide progressivement et consciencieusement de ce qui y reste de Français. Et notre peuple était venu là parce qu’il se reconnaissait dans ce chanteur, ni communautaire, ni immigré, ni homosexuel, dans ce chanteur qui, malgré ses très nombreux défauts, savait si bien parler de « nous les Français », dans ce chanteur qui les aimait et les comprenait ces Français, lesquels le lui rendaient bien et louaient sa proverbiale gentillesse. Oui, c’est cela qui est important et c’est cela qui doit rester. Le 9 décembre 2017, le peuple français a montré à quel point il était encore capable d’enthousiasme et de mobilisation, dès lors qu’il sent que ceux qui s’adressent à lui l’aiment et veulent le servir. Il y a là un immense potentiel : c’est sur lui qu’il faut s’appuyer pour reconstruire la Nation !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article