Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

LIBAN : L’INQUIÉTANTE DÉMISSION DE SAAD HARIRI

5 Novembre 2017 , Rédigé par forumsi Publié dans #Après la Libye - à qui le tour

LIBAN : L’INQUIÉTANTE DÉMISSION DE SAAD HARIRI

Dans son édition du 4 à 19 heures 45, le bulletin d’information d’Arte a indiqué que le Premier libanais, Saad Hariri, avait, depuis la capitale séoudienne, annoncé son intention de démissionner, « sa sécurité n’étant pas assurée ». Le journaliste qui donnait cette nouvelle ne s’est évidemment pas demandé si le fait d’annoncer une telle décision depuis l’Arabie séoudite n’avait pas une quelconque importance. Lorsque l’on est un premier ministre digne de ce nom, en effet, on ne fait pas une telle annonce depuis un pays étranger, sauf à y avoir subi des pressions telles que l’on a été obligé de s’incliner devant les exigences de son hôte.

 

A notre avis, cette hypothèse n’est nullement à exclure. D’une part parce que, jusqu’au 4 novembre, Hariri n’a JAMAIS laissé entendre, ni qu’il était menacé, ni qu’il avait, en conséquence, une quelconque volonté de quitter son poste. D’autre part parce que l’Arabie séoudite est aujourd’hui dirigée, non pas par le roi Salman, très malade, mais par celui que l’on surnomme « MBS », Mohamed bin Salman, son héritier désigné, un jeune ambitieux plein d’arrogance, qui a réussi à s’attirer les faveurs de Trump, à mettre dans son jeu le jeune dirigeant de facto des Emirats arabes unis (dont le président en titre Khalifa bin Zayed est également très affaibli), et à désigner le Qatar comme le centre du « terrorisme », le tout pour mener une partie de bras de fer avec l’Iran, dont il bombarde abondamment les alliés au Yémen.

 

Tout ceci sert bien évidemment les intérêts d’Israël, qui veut abattre l’Iran depuis des années, est fortement déçu des succès d’Assad en Syrie, ainsi que de ceux du Hezbollah libanais, lequel est en première ligne en Syrie contre l’Etat islamique et est en excellent termes avec le général Aoun, président de la République libanaise, un Hezbollah que les Séoudiens (en attendant les Yankees) accusent bien entendu d’en vouloir à la vie d’Hariri. Ce faisant, les Séoudiens se comportent comme les valets des intérêts israéliens, qu’ils servent ainsi objectivement. Or, on sait que, quand les intérêts d’Israël sont en cause, la paix est en danger. On observera donc avec la plus grande attention ce qui va se passer au Liban. L’objectif des sionistes est probablement d’y créer les conditions d’une nouvelle guerre civile, après l’échec de leurs sales manœuvres en Syrie : on peut compter sur nous pour dénoncer les mécanismes qui vont s’enclencher, et surtout ceux qui sont derrière eux !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article