Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

CRISE DES « MIGRANTS » : RICHARD ROUDIER VICTIME DE MALTRAITANCE POLICIÈRE

26 Juillet 2017 , Rédigé par forumsi Publié dans #Halte à l'invasion de l'Europe !

CRISE DES « MIGRANTS » : RICHARD  ROUDIER VICTIME DE MALTRAITANCE POLICIÈRE

Dans notre article du 4 octobre 2016 sur la dernière « Journée » de Synthèse nationale, nous écrivions : « …les intervenants (…), dont le très électrique Richard Roudier, dirigeant de la Ligue du Midi, ont tous insisté sur le danger considérable que représente, pour la France et l’Europe, l’actuel déferlement migratoire, mais ont également insisté sur les actions que nous menions pour aider notre peuple à faire face à cette crise et transformer ainsi un événement négatif en une base de renaissance pour la France et pour l’Europe. »

 

Et le très « électrique », mais aussi très sympathique, Richard Roudier n’a rien perdu de sa combativité, si l’on en croit l’article ci-dessous, qui précise que « l'association Raih (Réseau accueil insertion Hérault) » a « été saccagée le 30 juin dernier par des militants de la Ligue du Midi dont les Roudier père et fils ». Nous comprenons, quant à nous, que Richard Roudier, président de la Ligue du Midi, et ses camarades ont visité et quelque peu bousculé les locaux d'un machin baptisé RAIH, spécialisé dans l'accueil des « migrants ».

 

Il faut croire que cette visite n’a pas été du goût des autorités républicaines, qui, comme à chaque fois qu’il s’agit de l’extrême droite, ont réagi avec une grande promptitude  et convoqué le président de la Ligue du Midi. Voici comment celui-ci raconte la suite des événements :

 

« Rentré au commissariat pour l'affaire du local des migrants, pour une audition libre, je me suis retrouvé en Gav pour la nuit au milieu des zombies et de la crasse. Le lendemain, au moment où devant le procureur l'affaire se dégonfle et où l'un des griefs est abandonné, l'officier de police chef du dépôt entreprend des mesures vexatoires et discriminatoires à mon égard : refus de médicaments, détournement de nourriture, refus de me laisser uriner. Devant mes protestations il referme la lourde porte barreaudée d'acier sur mes doigts coincés dans le chambranle et me laisse pendant 10 minutes dans une mare de sang et refuse d'appeler les pompiers malgré les hurlements d'Olivier. De nombreux policiers indignés arrivent et je suis brancardé par les pompiers. La juge des libertés qui devait me recevoir descend avec son staff dans la rue, m'entend dans le fourgon des pompiers et me signe ma liberté. Malgré la souffrance je n'ai jamais perdu connaissance. J'ai frôlé l'amputation du majeur. Heureusement après une heure d'opération je conserverai mon doigt (…). »

 

Voilà un policier qui a bien mérité de la République. Heureusement, certains de ses collègues ont eu une attitude plus digne. Sur le fond de l’affaire, il paraît que la visite rendue par Roudier et ses camarades au machin RAIH était illégale. Mais la première illégalité n'est-elle pas de laisser entrer en France, et dans les autres pays européens, ces escrocs au droit d'asile que sont, à 90 % au moins, les soi-disant « migrants ». Notre camarade Richard Roudier n'a donc fait que réagir à une illégalité majeure : qu'il en soit remercié !

 

ForumSi 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article