Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

« BIBI » À PARIS : MACRON MET LA FRANCE EN ACCUSATION DEVANT LE CHEF D’UN GOUVERNEMENT ÉTRANGER !

21 Juillet 2017 , Rédigé par forumsi Publié dans #Je suis partout !

« BIBI » À PARIS : MACRON MET LA FRANCE EN ACCUSATION DEVANT LE CHEF D’UN GOUVERNEMENT ÉTRANGER !

Dans notre article du 11 avril dernier concernant une réaction de Marine Le Pen à propos de la rafle du Vel d’Hiv, nous écrivions ce qui suit : « la vraie question est de savoir si nous pourrons un jour débattre sereinement de l'histoire de notre pays sans qu'un lobby et un Etat étranger ne viennent immédiatement nous dire ce que nous devons penser. »

 

Un débat historique serein ne semble pas être l’objectif de Macron qui, à nouveau (on se rappellera -cf. notre article du 16 février- ses propos sur la colonisation, « crime contre l’humanité », tenus lors d’un déplacement en Algérie), a mis la France en accusation, cette fois-ci à propos du Vel d’Hiv, précisément, lors d’une cérémonie à Paris, le dimanche 16, cérémonie à laquelle avait été convié le Premier israélien, l’abominable va-t-en-guerre Netanyahou, ridiculement salué d’un « cher Bibi » hors de propos par le président de la République (cf. le premier lien ci-dessous).

 

Avoir ainsi condamné la France devant le chef d’un gouvernement étranger est totalement indigne de la part d’un président français. Ce n’est certainement pas ce qu’attendent les Français, qui pensent probablement que l’heure est maintenant venue d’un travail historique sérieux qui, en ce qui concerne la rafle du Vel d’Hiv, par exemple, répondrait aux questions suivantes : d’où venaient et qui étaient les Juifs arrêtés lors de cette rafle ? Pourquoi les Allemands exigeaient-ils leur déportation ? Y a-t-il eu, à ce sujet, des discussions entre autorités françaises et allemandes, et quelle en a été la teneur ? Etc., sans oublier que tout ceci s’est passé -léger « détail »- dans le cadre de l’Occupation, où l’Etat français, dont les représentants ne devaient quand même pas être tous des traîtres et des assassins, n’était évidemment pas libre de faire tout ce qu’il voulait…

 

Mais, répétons-le, ce n’est certainement pas de Macron que les Français recevront des réponses aux questions que nous venons d’énumérer, réponses qui sont pourtant indispensables si l’on veut faire un travail historique sérieux et mesurer le degré exact de responsabilité de la France dans cette affaire. De cela, Macron se moque en fait totalement, qui n’a eu de cesse de dire tout ce qui pouvait complaire à son ami « Bibi », par exemple en ce qui concerne l’antisionisme, qu’il a totalement assimilé à l’antisémitisme (cf. le second lien ci-dessous), ce qui est une erreur historique et idéologique grossière.

 

Il a par ailleurs affirmé à Netanyahou qu’il serait particulièrement intraitable en ce qui concerne l’Iran, pays dont il surveillera avec attention la façon dont il respectera ses engagements sur le plan nucléaire. Là encore, il est totalement inconvenant que ce qui nous sert de chef de l’Etat s’engage ainsi vis-à-vis du chef d’un gouvernement étranger sur la politique qu’il compte mener à l’égard d’un pays tiers. Où est donc l’« indépendance nationale » ? On ne voit ici que flagornerie et servilité. Mais, nous dira-t-on, Macron a quand même osé défendre la politique des « deux Etats »…Et alors ? Croit-on vraiment que ça gêne beaucoup Netanyahou, lui qui n’a jamais amorcé la moindre négociation réelle avec les Palestiniens ? La seule chose qui lui importait, c’était d’avoir, concernant l’antisionisme et l’Iran, l’appui de Macron. Et si ce dernier fait mine de relancer son « cher Bibi » à propos des « deux Etats », celui-ci aura beau jeu de lui rétorquer que la France, responsable, selon son président, de la rafle du Vel d’Hiv, est mal placée pour donner la moindre leçon à Israël : décidément, ce Macron est un bien piètre tacticien !         

 

ForumSi

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article