Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

SARIN EN SYRIE : APRÈS L’AGRESSION AMÉRICANO SIONISTE…

7 Avril 2017 , Rédigé par forumsi Publié dans #Après la Libye - à qui le tour

SARIN EN SYRIE : APRÈS L’AGRESSION AMÉRICANO SIONISTE…

Nous indiquions dans notre communiqué du 6 que l’entourage sioniste ayant mis Trump dans sa poche après avoir écarté l’extrémiste de droite Bannon était un entourage de va-t-en-guerre, bien décidé à abattre Assad pour affaiblir l’Iran, cette obsession d’Israël. Ce réseau, où le gendre Kushner joue vraisemblablement un rôle central, n’a pas tardé à entrer dans le vif du sujet puisque, dans la nuit du 6 au 7, plusieurs dizaines de missiles de croisière ont été lancés sur une base aérienne syrienne à partir de navires américains (cf. le lien ci-dessous).

 

Il s’agit donc ni plus ni moins que d’une agression unilatérale des forces américano-sionistes contre la Syrie, agression perpétrée soi-disant en réponse à un bombardement au gaz sarin dont on nous assène qu’il aurait été mené par le régime Assad, alors qu’aucune preuve n’a été fournie en la matière, bien au contraire (cf. notre article du 5). Comme le souligne le petit montage italien que nous avons retenu pour illustrer notre propos, on se trouve donc, mutatis mutandis, soumis à la même énorme propagande mensongère que celle qui prévalait en 2003, lors de l’agression contre l’Irak de Saddam.

 

Et pour applaudir à l’agression de 2017, on retrouve, à peu de choses près, les mêmes sinistres acteurs qu’en 2003 : Israël, bien entendu, qui est ici à la manœuvre au travers de ses valets yankees, mais aussi la Grande-Bretagne, les Etats réactionnaires arabes, la Turquie et, bien entendu, les gouvernements français et allemands, même si ces derniers sont légèrement moins enthousiastes que les autres. Dans la classe politique française, on retiendra, sans surprise, que Macron et Hamon sont à fond pour l’agression. Et l’on saluera avec reconnaissance, même si c’est là aussi sans surprise, tant l’intéressée a fortement progressé ces derniers mois, l’attitude de Marine Le Pen, qui critique l'agression et constate que les Américains se conduisent à nouveau comme les « gendarmes du monde », alors que Trump, il faut le rappeler, s'était engagé à mener une politique moins interventionniste…Mais, cet engagement, il l’avait formulé avant de tomber totalement sous la coupe de son entourage sioniste : les chose sont maintenant clairement différentes et les missiles commencent à pleuvoir !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article