Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

SARIN EN SYRIE : À PROPOS DE L’ÉTRANGE RETENUE DE MOSCOU FACE À WASHINGTON…

14 Avril 2017 , Rédigé par forumsi Publié dans #Après la Libye - à qui le tour

SARIN EN SYRIE : À PROPOS DE L’ÉTRANGE RETENUE DE MOSCOU FACE À WASHINGTON…

L’agression américano-sioniste intervenue dans la nuit du 6 au 7 contre une base aérienne syrienne (cf. notre article du 7) a, bien entendu, été « fermement condamnée » par la Russie. C’était bien le moins qu’elle pouvait faire devant le bombardement subi par un allié accusé sans preuves d’utilisation de gaz sarin par les va-t-en-guerre de l’entourage de Trump, menés par l’homme qui monte, monsieur Gendre, le dénommé Jared Kushner, lequel est vraisemblablement un agent israélien.

 

Mais, après cette condamnation purement verbale, on attendait quelque chose de plus concret, on attendait une riposte russe, sous une forme ou sous une autre, à l’agression US ayant frappé un pays présenté comme l’un des alliés de la Russie. Et pourtant, à l’heure où ces lignes sont écrites, c’est-à-dire le 13 avril à 22 heures 48, de riposte, il n’y a toujours pas. Il faut dire que l’agression américaine s’est déroulée de façon pour le moins curieuse. De nombreux médias ont relevé, par exemple, que les Russes avaient été prévenus par les Américains des « frappes » prévues par ceux-ci, information qui était encore rappelée le matin du 13 avril lors d’un débat sur radio Courtoisie.

 

Doit-on imaginer que les Russes aient renoncé à toute « riposte » à cette « agression » dès lors qu’ils avaient été « prévenus », ce qui atténuait évidemment l’efficacité de l’agression, au moins pour les Russes, mais bien entendu pas pour la dizaine de Syriens tués par le bombardement américain ? Si tel était le cas, on se trouverait là en face d’une sorte de complicité russo-américaine, dans le cadre d’une opération de manipulation de l’opinion internationale.

 

Mais l’agression en question semble avoir atteint son but en ce qui concerne les dommages causés à l’armée syrienne, puisque le Pentagone s’est vanté d’avoir, à cette occasion, détruit 20 % des capacités militaires aériennes du régime syrien (cf. le premier lien ci-dessous). Ceux qui ont dû se réjouir d’une telle nouvelle, ce sont les terroristes de l’Etat islamique et cela seul méritait bien une riposte de Moscou. C’est ce qu’ont bien compris les militants de CasaPound Italia, qui ont manifesté à Rome, il y a quelques jours, devant l’ambassade des Etats-Unis, en brandissant une banderole sur laquelle on pouvait lire « L’attaque US aide les terroristes » (voir la photo ci-dessus).

 

Tout ceci mériterait, à tout le moins, une démarche russe devant l’ONU pour obtenir une condamnation internationale de l’agression américaine : comment se fait-il qu’aucune démarche de ce type ne paraisse envisagée, qui constituerait pourtant la meilleure des « ripostes » ?

 

ForumSi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article