Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

FACE À L’OFFENSIVE ANTI-NATIONALISTE DU SYSTÈME : SOUTIEN TOTAL À FRÉDÉRIC CHATILLON !

26 Février 2017 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

FACE À L’OFFENSIVE ANTI-NATIONALISTE DU SYSTÈME : SOUTIEN TOTAL À FRÉDÉRIC CHATILLON !

Dans notre article du 20, nous notions que, affolé par des sondages de plus en plus favorables à Marine Le Pen, le Système avait décidé de lancer une vigoureuse offensive contre le Front national.

 

Cette offensive, entamée par l’affaire totalement tordue des assistants FN au Parlement européen (cf. notre article du 4), vient de connaître un nouveau développement, avec la mise en examen de Frédéric Chatillon, militant nationaliste depuis ses années étudiantes et prestataire du FN, qui avait déjà été scandaleusement mis en cause, bien entendu sans suite, dans cette pitrerie que nous avions baptisée « Panama Pipeau » (cf., par exemple, notre communiqué du 12 avril 2016).

 

Que reproche-t-on, cette fois-ci, à Frédéric Chatillon ? L’article ci-dessous du Monde indique qu'il serait mis en cause parce que son entreprise aurait accordé un crédit-fournisseur au « micro-parti » du Front, alors que, dans son bulletin du 25 à 19 heures, France info affirmait que ce qui lui était reproché était une « surfacturation » de kits de campagne (on attend avec intérêt de voir comment la justice républicaine, spécialiste bien connue du calcul des prix de revient, va prouver qu’il y a eu « surfacturation »). C’est dire le sérieux de ces gens-là ; l’essentiel est d’accuser tous azimuts : ils sont tout simplement grotesques !

 

Interrogé à ce sujet, Frédéric Chatillon a indiqué qu’il était très exactement mis en examen pour abus de biens sociaux, plus précisément pour avoir accordé des délais de paiement au micro-parti « Jeanne ». C'est donc l'article du Monde qui donne la bonne information et il est sidérant qu'un crédit fournisseur puisse être considéré comme un délit ! Mais le vrai délit, c'est de sortir une affaire comme celle-là en pleine campagne électorale : que fait le Conseil constitutionnel ? Il roupille ?

 

Ce qui est parfaitement clair, en tout cas, c’est que, si les forces qui vivent du système républicain développent ainsi leur offensive, c’est parce qu'elles ont peur, c'est de plus en plus évident. Leur acharnement devient même pathétique, mais ne leur sera d’aucune utilité : on les aura !

 

ForumSi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article