Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

ROBERTO SILVIANI

8 Janvier 2017 , Rédigé par forumsi Publié dans #Vive l'Europe impériale !

Paola, une correspondante italienne, nous a appris, le 7 janvier au matin, la nouvelle du décès de Roberto Silviani. Quelle tristesse ! Roberto était à l'origine un ami sur Facebook, mais, au fil du temps et des échanges sur ce réseau social, il était devenu un véritable ami et un camarade très cher. Diplômé de la Sapienza de Rome, ce brillant chef d’entreprise milanais au physique d'acteur de cinéma était également un passionné de football (le « calcio », si cher à nombre d’Italiens), très engagé dans la direction de l'équipe de sa ville, mais aussi et surtout un fasciste convaincu, qui fut l'un des responsables milanais de CasaPound Italia. C'est à ce titre que, par exemple, il organisa à Milan une réunion fort réussie, destinée à saluer le centenaire de l'entrée en guerre de l'Italie en 1915. Il nous y avait conviés (invitation formulée en français, car il nous écrivait en général en français, cela lui permettant de se maintenir à niveau dans notre langue, qu'il parlait très correctement ; nous lui répondions bien évidemment en italien) mais nous n'avions pu donner suite à son invitation.

 

Et puis, brutalement, son activité sur Facebook s'était interrompue pendant au moins trois semaines. Il était revenu par la suite, en illustrant son retour d'une photo qui faisait comprendre qu'il était atteint d'une grave maladie. Il y eut alors des séjours de plus en plus fréquents à l'hôpital, où il se rendait toujours "déterminé", selon la formule dont il ponctuait chacun de ces séjours hospitaliers. "Sempre con te, camerata", lui écrivions-nous alors, ce à quoi il répondait par un "Continuiamo la lotta" qui témoignait de son courage face à la maladie. Une maladie qui l'épuisait, mais ne l'empêchait pas de s'impliquer dans une association catholique d'aide aux miséreux. Il a lutté ainsi jusqu'à la fin, donnant l'exemple de ce qui doit être fait, comme disait Julius Evola, qu'il admirait tant. Roberto nous a laissés, il nous manque terriblement, mais nous savons qu'il existe une voie olympienne de survie pour ceux qui sont "bien orientés" (toujours Evola !). Nous ne l'oublierons jamais, ce cher camarade, qui était un honnête homme au sens du Grand Siècle et un homme de cœur :

 

“CAMERATA ROBERTO SILVIANI? PRESENTE! PRESENTE! PRESENTE!”

 

ForumSi

 

PS : le destin a voulu que Roberto nous quitte quasiment au moment où devait être rendu l’hommage traditionnel aux trois camarades assassinés le 7 janvier 1978, rue Acca Larenzia à Rome, camarades auxquels Roberto vouait un véritable culte. L’hommage du 7 janvier 2017 a été particulièrement grandiose ; nous en reparlerons incessamment.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article