Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE : TRUMP APPARAÎT TOUJOURS COMME LE MOINS MAUVAIS DES DEUX CANDIDATS

5 Novembre 2016 , Rédigé par forumsi Publié dans #Je suis partout !

Dans la nuit du 8 au 9 novembre, on devrait connaître le nom du nouveau président des Etats-Unis. Pour que soit mieux compris ce qui est en jeu, nous reproduisons ci-dessous une analyse parue début octobre.

 

Extrait du Monde daté du 12 octobre 2016 (analyse de Didier Fassin, professeur à l’Institute for Advanced Study de Princeton) :

 

« CLINTON-TRUMP : FAUX SUSPENSE ET VRAIS ENJEUX »

 

« (…) En termes de relations extérieures, Hillary Clinton n’a pas caché qu’elle aurait souhaité, y compris lorsqu’elle était chargée de ce dossier au sein du gouvernement de Barack Obama, une politique plus agressive, notamment au Moyen-Orient. Si elle dit aujourd’hui regretter son vote en faveur de la guerre en Irak, elle considère en revanche que la participation des Etats-Unis à l’intervention militaire contre la Libye était justifiée, nonobstant la dislocation du pays qui a suivi, la prolifération des groupes terroristes qu’elle a permis et la sévère critique qu’en a récemment faite le Parlement britannique.

 

Le conflit en Syrie, les tensions avec la Russie, les provocations de la Corée du Nord constitueront des tests de sa politique étrangère dont elle a déjà affirmé qu’elle se caractérisera par un soutien inconditionnel à l’Etat d’Israël et à son chef de gouvernement au détriment des Palestiniens et par une défiance accrue à l’encontre de l’Iran au bénéfice de l’Arabie saoudite et de l’Egypte. Dans un monde particulièrement instable, ces déplacements du centre de gravité de la politique internationale des Etats-Unis ne seront pas sans conséquences. »

 

Le commentaire de ForumSi :

 

PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE : TRUMP APPARAÎT TOUJOURS COMME LE MOINS MAUVAIS DES DEUX CANDIDATS

 

Dans notre article du 11 octobre, nous relevions que, si la sorcière Clinton envisageait de poursuivre Assad pour « crimes de guerre », Trump, quant à lui, estimait que l’on devait ménager ceux qui combattent l’Etat islamique : Assad, la Russie et l’Iran », et ajoutions que cela ne devait pas plaire aux sionistes qui soutiennent Trump, abattre l’Iran étant leur obsession, notre conclusion étant que Trump apparaissait ainsi comme moins mauvais que la Clinton.

 

L’analyse ci-dessus nous semble aller dans le même sens, qui indique que la Clinton estime qu’était justifiée la participation yankee à l’intervention en Libye, alors que celle-ci, ainsi que le scandaleux assassinat de Kadhafi, ont engendré une anarchie incontrôlable, non seulement à l’intérieur, mais aussi à l’extérieur de la Libye, dont la crise des « migrants » est l’un des aspects les plus frappants, en particulier pour les Européens, lesquels ont à subir une invasion jamais vue depuis longtemps.

 

Par ailleurs, en affirmant qu’elle entend soutenir inconditionnellement Israël au détriment des Palestiniens, et mener une politique de défiance vis-à-vis de l’Iran, la Clinton montre qu’elle souhaite s’éloigner de ce que la politique d’Obama -qui considère son accord avec l’Iran comme le grand succès de sa politique étrangère- pouvait avoir de positif après le règne calamiteux du va-t-en-guerre Bush. Une arrivée au pouvoir de la Clinton serait donc lourde de dangers pour la paix du monde.

 

Nous savons parfaitement que Trump est un représentant caricatural de ce que le capitalisme américain a de plus insupportable. Nous savons également qu’il a pris, vis-à-vis du lobby sioniste, des engagements inconsidérés (promettant, par exemple, de reconnaître Jérusalem comme la capitale de l’entité sioniste). Mais nous savons aussi que ce qu’il a dit, par exemple, sur la nécessité de ménager la Syrie et l’Iran va dans le bon sens, dont nous confirmons qu’il doit fortement mécontenter les cercles pro-israéliens. En conséquence, nous maintenons ce que nous avions écrit le 11 octobre : nous ne disons pas que Trump est magnifique, nous disons simplement qu’il est le moins mauvais et que le moins mauvais est meilleure que la pire. Un point, c’est tout !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article