Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

MUNICH : FINALEMENT, IL NE S’AGIRAIT PAS D’UN CAS DE NAZIFICATION EXPRESS…

23 Juillet 2016 , Rédigé par forumsi Publié dans #Terrorisme : après Nice à qui le tour ?

MUNICH : FINALEMENT, IL NE S’AGIRAIT PAS D’UN CAS DE NAZIFICATION EXPRESS…

Cette fois-ci, les gras médias ont mis le paquet ! Rappelons les faits, tels qu’i-Télé les présentait, le 23 à 9 heures. Le 22 en fin de journée, à Munich, un homme avait ouvert le feu sur la foule, dans un centre commercial, faisant neuf morts. Le tireur, qui avait fini par se suicider dans la nuit du 22 au 23, appartenait à l'espèce bien connue des « Germano-Iraniens » et ses motivations étaient « confuses ».

Toujours sur i-Télé, mais le 22 peu avant minuit, les choses étaient relatées de façon beaucoup plus orientées. On laissait entendre que le criminel pouvait être d’« extrême droite », ce qui semblait ravir de soi-disant « journalistes » qui se retrouvaient enfin en terre connue, avec des suspects sur lesquels ils allaient pouvoir s’acharner de façon beaucoup plus déterminée que contre les terroristes islamistes, sans craindre, cette fois-ci, de pratiquer d’injustifiables « amalgames ».

Mais, les faits étant têtus, il faut croire que l’on n’a finalement pas trouvé de quoi incriminer cette cible idéale baptisée « extrême droite ». Il faut dire que la Merkel ne semblait guère pressée de communiquer sur le sujet des motivations du tireur « germano-iranien », dont le profil va évidemment à l’encontre du « Welcome to refugees » cher à ceux qui ont laissé l’Allemagne et l’Europe livrées à une invasion massive de pseudo-demandeurs d’asile.

Finalement, le 23 en fin de journée, le gouvernement allemand a livré sa vérité officielle : on ne peut parler d’acte terroriste ; la tuerie d’hier a été commise par un individu « psychologiquement fragile » (décidément !) et fasciné par les meurtres de masse.

Tout ceci n’est guère convainquant. On cherche à se rassurer, visiblement, et surtout à exonérer l’inepte politique d’immigration de masse qui a été celle de la Merkel pendant de long mois. En attendant d’éventuels développements un peu plus crédibles, on retiendra toutefois, d’ores et déjà, que tout ceci s’est passé dans ce que Gabriele Adinolfi appelle à juste titre le « paradis multiracial et mono-aculturel », un « paradis » qui semble décidément très doué pour fabriquer, en série, des tarés aisément manipulables par tous les ennemis de l’Europe qui agissent dans l’ombre.

ForumSi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article