Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

SYRIE : DES MILLIERS DE PALESTINIENS AU COMBAT CONTRE L’ETAT ISLAMIQUE

22 Juin 2016 , Rédigé par forumsi Publié dans #Vive la Palestine !

SYRIE : DES MILLIERS DE PALESTINIENS AU COMBAT CONTRE L’ETAT ISLAMIQUE

Extrait du site italien d’information en ligne ilprimatonazionale.it, le 7 juin 2016 (article d’Andrea Bonazza) :

« DES PALESTINIENS EN SYRIE CONTRE L’EI : LA BRIGADE GALILÉE AVEC ASSAD »

« Rome, le 7 juin-Après les vingt mille soldats iraniens arrivés pour appuyer Bachar el-Assad, auxquels se sont également joints de nombreux volontaires afghans d’origine hazâra, est maintenant opérationnelle en Syrie, depuis quelques jours, une brigade de quatre mille volontaires palestiniens, aussi bien chrétiens que musulmans, formés par l’armée régulière et affectés à la défense de Damas.

Un bataillon de cette brigade, dénommée Galilée, est déjà au combat dans le Kalamon, aux côtés du Hezbollah, contre les miliciens de l’EI et leurs alliés étrangers, venus d’un peu partout dans le monde.

Et pendant que les forces de défense de la Syrie se renforcent grâce aux aides militaires des pays du Moyen-Orient en lutte contre le « Califat », sur le front occidental, l’Europe et les Etats-Unis tergiversent encore pour apporter leur propre aide à Assad, alors que celui-ci représente de facto l’ultime vrai rempart contre le terrorisme. »

Traduit de l’italien par ForumSi

Le commentaire de ForumSi :

SYRIE : DES MILLIERS DE PALESTINIENS AU COMBAT CONTRE L’ETAT ISLAMIQUE

Commençons par une précision : la photo ci-dessus est celle qui illustrait l’article d’ilprimatonazionale et que nous avons conservée, bien qu’elle ne mette pas en scène des combattants palestiniens, mais des militants du Hezbollah ; des militants assurément décomplexés dans ce qui semble être un salut romain, tout comme sont décomplexés les camarades du Parti populaire syrien (cf. notre article du 15 février) et, très certainement, les volontaires palestiniens qui, en Syrie, combattent l’Etat islamique aux côtés de détachements du Hezbollah libanais.

Mais d’où viennent ces milliers de Palestiniens, chrétiens ou musulmans, qui combattent en Syrie ? L’article ne le dit pas, mais il paraît vraisemblable qu’il s’agisse, pour l’essentiel, de combattants en provenance des nombreux camps de réfugiés existant en Syrie, même s’il est probable que certains viennent également de Palestine. Toujours est-il que ces combattants donnent l’exemple de militants qui, véritablement, mettent « leur peau au bout de leurs idées », comme disait le capitaine Sergent, puisque les organisations politiques palestiniennes, tout comme les autres organisations arabes authentiquement nationalistes, ont toujours montré la plus extrême méfiance à l’égard de l’Etat islamique ou d’al-Qaïda, mettant en évidence leur caractère très louche, et soulignant, en particulier, que l’un comme l’autre n’ont JAMAIS monté aucune opération contre Israël, ce qui est pour le moins curieux. En allant au combat contre l’Etat islamique, les Palestiniens de la brigade Galilée sont allés au bout de leur logique, passant de la méfiance extrême à la confrontation armée.

Et cette confrontation armée contre l’EI, ils la mènent, comme il se doit, aux côtés du président Assad, qu’ilprimatonazionale qualifie fort justement d’« ultime vrai rempart contre le terrorisme ». Ceci dit, lorsque nos camarades italiens semblent s’interroger à propos des tergiversations du soi-disant « Occident » vis-à-vis d’Assad, il ne s’agit bien évidemment que d’un étonnement feint, car tout le monde sait depuis longtemps qu’il n’y a rien à attendre des « Occidentaux » dans ce domaine : tout au plus peut-on se féliciter qu’ils n’aillent pas bombarder les positions d’Assad au nom des « droits de l’homme », ainsi que le réclament un certain nombre de boutefeux états-uniens, vraisemblablement actionnés par les réseaux sionistes, lesquels n’ont toujours pas renoncé à leur projet d’abattre Assad pour affaiblir l’Iran. Il n’y a donc évidemment rien à attendre de ce côté-là. Mais, les choses sont-elles plus satisfaisantes du côté de la Russie, en principe alliée d’Assad ? Certainement pas, si l’on en croit l’article ci-dessous de RFI, faisant état de la parfaite convergence de vues sur le Moyen-Orient entre Poutine et Netanyahu, qui se sont rencontrés début juin.

Ainsi donc, la Russie choisit le moment où les Palestiniens, alliés d’Assad, partent au combat contre l’EI, pour manifester sa « convergence de vue » avec Netanyahu, le pire ennemi de la Palestine, dont l’objectif permanent, depuis des années, est d’abattre Assad : comment peut-on être aussi incohérent ? Et qu’en pensent les camarades qui continuent à idéaliser la Russie ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article