Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

BREXIT GAGNANT : ET MAINTENANT, EN AVANT POUR L’EUROPE IMPÉRIALE !

24 Juin 2016 , Rédigé par forumsi Publié dans #Le Brexit et ses suites

BREXIT GAGNANT : ET MAINTENANT, EN AVANT POUR L’EUROPE IMPÉRIALE !

En complément des informations données par l’article ci-dessous, i-Télé indiquait à la mi-journée du 24 que le Brexit l’emportait avec près de 52 % des voix. Il s’agit donc d’un résultat sans appel, qui montre que, malgré l’émotion suscitée par l’assassinat de Joe Cox (cf. notre article du 18), l’Europe de « la finance anonyme et vagabonde », comme l’aurait appelée le duc d’Orléans, l’Europe de la City, a été rejetée de la façon la plus nette.

Ainsi, les peuples de Grande-Bretagne, qui souffraient comme nous de la politique de leurs dirigeants, génératrice d’une immigration de masse associée à une exploitation éhontée des masses laborieuses et à une spéculation financière effrénée ont-ils sifflé la fin de partie. Il leur appartient maintenant de régler son compte à une classe oligarchique dont ils ne veulent plus, après quoi ils pourront envisager leur retour définitif au sein de la grande famille européenne.

Et ceux qui restent dans l’Union européenne, que doivent-ils faire ? Tout d’abord, refuser énergiquement toutes les demi-mesures que les médias et politiciens aux ordre des gnomes de la City vont essayer de leur faire avaler, comme si la Grande-Bretagne avait décidé de quitter l’UE, tout en y restant. On commence en effet à nous raconter que la séparation va « prendre des années » : il n’en est pas question ! Le Royaume-Uni ne fait plus partie de l’Union : dès lors, tous les traités négociés avec lui dans ce cadre cesse de s’appliquer, ici et maintenant ! Il serait d’ailleurs opportun de profiter du séisme en cours pour annuler, purement et simplement, l’accord débile, négocié par des traîtres, qui a transféré la frontière de la Grande-Bretagne à…Calais et engendré l’actuelle crise migratoire locale !

Mais il ne faut pas en rester là. La crise qui s’ouvre doit être mise à profit pour construire une autre Europe, celle des peuples enracinés, rassemblés dans l’Imperium. C’est le projet que porte et construit patiemment Gabriele Adinolfi. Il doit être soutenu, car c’est là que se trouve l’espoir d’un avenir de justice et de dignité :

BREXIT L’EUROPE DE LA CITY : CONSTRUISONS NOTRE EUROPE !

ForumSi

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article