Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

PRÉSIDENTIELLE AUTRICHIENNE : QUELQUES RÉFLEXIONS À CHAUD APRÈS L’ÉCHEC DU FPÖ

24 Mai 2016 , Rédigé par forumsi Publié dans #Vive l'Europe impériale !

PRÉSIDENTIELLE AUTRICHIENNE : QUELQUES RÉFLEXIONS À CHAUD APRÈS L’ÉCHEC DU FPÖ

Le premier tour, le 24 avril, de la Présidentielle autrichienne, qui avait vu le candidat du FPÖ arriver largement en tête, avait représenté un véritable coup de tonnerre dans la vie politique européenne (cf. notre communiqué du 24 avril) et de nombreux camarades attendaient avec impatience les résultats du second, pensant que celui-ci confirmerait le premier, en apportant la victoire à Norbert Hofer sur son concurrent écologiste. La durée du dépouillement aurait pourtant dû les inciter à la prudence, d’autant plus que, nous le savons tous, le système politique qui régit le soi-disant « Occident » a plus d’un tour dans son sac. Et pourtant, nombreux sont ceux qui, toute la journée du lundi 23, ont espéré jusqu’à la fin. Nous avons même vu passer, durant cette même journée, un article d’un site italien annonçant la victoire de Hofer (de même que, sur Facebook, nous avions eu droit à une « information » annonçant la victoire de Marion Maréchal aux dernières Régionales françaises).

Ces camarades ont donc dû être fortement déçus lorsqu’il est apparu que le FPÖ était battu, en définitive (cf. l’article ci-dessous du figaro.fr). Quant à nous, nous n’avons pas été surpris, car nous savons à quel point les pouvoirs que nous subissons savent admirablement bien faire ce qu’il faut pour se maintenir en place. « La République défend mal les Français, mais se défend remarquablement bien elle-même », disait Maurras à propos de la République prétendument française. On vient de vérifier que cette remarque s’applique également à la République soi-disant « autrichienne ».

Ceci dit, il faut tout de même être conscient que, même si Hofer avait été élu, il n’en serait pas résulté une révolution comme celle que nous souhaitons : cela aurait représenté un grand pas dans le bon sens, et rien d’autre ! Et cela se serait peut-être aussi traduit par une éventuelle tension avec l’Italie à propos du Tyrol du Sud, qui représente un facteur de conflit potentiel que tous les Européens authentiques devraient avoir à cœur de déminer. L’Europe compte en effet un certain nombre de bombes à retardement du même genre (pensons, par exemple, aux Hongrois de Roumanie) que nos ennemis se feront un plaisir d’activer si nous ne bougeons pas : et l’une des principales leçons de l’échec (pour l’instant) de Vienne est qu’il faut entreprendre sans tarder le travail de déminage nécessaire à la bonne entente de nos peuples, condition de la construction de notre Europe, l’Europe impériale !

ForumSi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article