Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

FRANCE INTER : LA LEÇON DE SYLVIE VARTAN À UN PETIT CUISTRE

5 Mai 2016 , Rédigé par forumsi Publié dans #La France aux Français !

FRANCE INTER : LA LEÇON DE SYLVIE VARTAN À UN PETIT CUISTRE

Tous ceux qui ont eu la chance d’être lycéens dans les années Soixante avaient un faible pour « Sylvie » et observaient avec un certain agacement le développement de sa relation avec « Johnny ». Ils attendaient donc avec intérêt l’intervention de leur ex-idole dans l’émission, le 28 avril au matin sur France Inter, du « Boomerang » animé par le très délicieux et très précieux petit Augustin Trapenard.

Ils n’ont pas été déçus, ces ex-fans de Sylvie ! Le petit Trapenard, en effet, quand il ne milite pas pour la « cause » homosexuelle, le fait pour celle des « migrants ». Et c’est probablement en référence à celle-ci qu’il se livra à l’une de ces « provocs » dont il est coutumier, en se lançant dans un long monologue prétendant prouver à quel point avait été bénéfique l’apport des « étrangers » venus s’installer en France, « étrangers » forcément mal reçus par ces crétins de Français, incapables de comprendre l’insigne honneur dont ils bénéficiaient ainsi.

L’argumentaire était clair : les « étrangers », les « immigrés », ont toujours raison, et les Français, ces imbéciles, ont toujours tort. Inutile de préciser que, parmi les « étrangers » ainsi encensés, le petit Trapenard mentionnait une « famille Vartan », histoire de mettre Sylvie dans son jeu. Or, il en fut pour ses frais ! En effet, prenant la parole quelques instants plus tard, celle-ci précisa que, ayant quitté la Bulgarie par rejet du communisme, sa famille avait été enchantée d’être accueillie en France, et que, en conséquence, elle n’avait jamais émis la moindre critique contre son pays d’accueil, même si les conditions de vie de la famille Vartan y étaient parfois difficiles. Bien au contraire, le père de Sylvie, en particulier, ne perdait jamais une occasion de dire tout le bien qu’il pensait de la France et des Français, suivi en cela par sa femme et ses enfants.

Inutile de dire que le petit Trapenard ne trouva rien à répondre à cette sortie de Sylvie, à laquelle il ne s’attendait visiblement pas, et qui prenait volontairement le contrepied de ses propos ridicules et sectaires du début d’émission : Sylvie Vartan ? Une « immigrée » comme on en aimerait beaucoup !

ForumSi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article