Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ForumSi

« PANAMA PIPEAU » : CHATILLON ET LES LE PEN CONTRE-ATTAQUENT

10 Avril 2016 , Rédigé par forumsi Publié dans #Panama Pipeau

« PANAMA PIPEAU » : CHATILLON ET LES LE PEN CONTRE-ATTAQUENT

Nous réunissons ci-dessous divers éléments permettant, d’une part, de mettre hors de cause les personnalités du camp national attaquées dans le cadre du Panama Pipeau et, d’autre part, de mettre en lumière les techniques utilisées par les auteurs de cette gigantesque manipulation planétaire.

LA CONTRE-ATTAQUE DE CHATILLON ET DE MARINE LE PEN

Il y a quelques jours, Frédéric Chatillon a diffusé le texte suivant, dont il reprend l’argumentaire dans la première vidéo figurant plus bas :

« Je vais essayer de poser les bonnes questions, que les journalistes ne posent pas ou évitent de poser dans leurs articles me concernant :

-est-ce que l’Etat français a été lésé : NON

-est-ce que le montage réalisé est illégal ? NON

-est-ce qu’il y a une fraude fiscale ? NON

-est-ce que tout est déclaré et en règle ? OUI.

Que le montage soit complexe dans le contexte d’une levée de fonds à date fixe, ça ne fait pas de doute. Mais est-ce que cela mérite d’en faire un article qui sous-entend qu’il y a quelque chose d’illégal ? Et surtout d’essayer d’impliquer le FN, qui n’a rien à voir dans cette opération ?

Je vais peut-être devoir porter plainte pour diffamation contre ces ‘’journalistes’’ qui privilégient le sensationnel sur la vérité. »

Il y a lieu de signaler que Chatillon a reçu l’appui de Marine Le Pen. Dans son bulletin de réinformation du 8 avril (cf. le lien ci-dessous), radio Courtoisie est en effet longuement revenue sur cette affaire du Panama Pipeau, indiquant en particulier que, pour Marine Le Pen, si Chatillon est l’un de ses amis, ses activités professionnelles sont totalement indépendantes de celles du Front, mais qu'il y a lieu de souligner que son action à Hong Kong était tout à fait légale et inattaquable, Hong-Kong n’étant nullement un paradis fiscal. Cette affirmation est d’ailleurs confirmée par le troisième lien ci-dessous, où l’on peut voir que la France et la Région administrative de Hong Kong ont signé un accord visant à coordonner leurs politiques en matière de fiscalité : on est loin de l’opacité qui sied à un paradis fiscal !

JEAN-MARIE LE PEN DÉNONCE LA TECHNIQUE DE L’AMALGAME

Quant à Jean-Marie Le Pen, il s’est livré (cf. le quatrième lien ci-dessous) à une offensive en règle contre le Panama Pipeau, soulignant, par exemple, que, si les accusations portées contre lui sont dénuées de la moindre preuve, il est encore plus étonnant de voir que celles-ci sont énoncées par Le Monde dans le cadre d’articles interminables autour du soi-disant scandale planétaire, alors que le nom de Jean-Marie Le Pen est totalement absent des résultats de la pseudo-enquête menée par le prétendu « consortium de journalistes d’investigation » financé par le révulsant spéculateur Georg Soros (dont nous avons décrit les pratiques dans notre article du 25 février).

La technique de désinformation utilisée à l’encontre de Jean-Marie Le Pen porte un nom : cela s’appelle l’amalgame. Or, cette répugnante technique est également employée à l’encontre de Chatillon, à propos duquel Le Monde rappelle, avec un long développement, qu’il est « soupçonné » (des preuves !) d’avoir surfacturé les prestations de sa société au FN, alors que, là encore, cela n’a rien à voir avec le Panama Pipeau, de même d’ailleurs qu’il n’y pas lieu, ici, de citer le Front, nullement mis en cause par le même Panama Pipeau, lequel pratique néanmoins allègrement l’amalgame, lui aussi, qui se plaît à faire se côtoyer des chefs d’Etat et des maffieux dans le cadre des résultats de sa pseudo-enquête.

Une enquête dont on voit clairement maintenant qu’elle a deux objectifs : tout d’abord, comme nous le notions dans notre communiqué du 6, orienter vers des paradis fiscaux non mis en cause (les Etats-Unis, Israël, la Grande-Bretagne et quelques autres) les avoirs en recherche d’évasion fiscale, et, ensuite, d’affaiblir tout ce qui est un tant soit peu « national », c’est-à-dire susceptible de se mettre en travers des opérations de Soros et des gnomes de Wall Street. En acceptant de participer à une telle opération, Le Monde se couvre de honte : il faut dénoncer sans relâche ses agissements antinationaux !

ForumSi

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article